Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog aladiah
  •   le blog aladiah
  • : Un cartoscope journalier, des chroniques, des symboles, Enfin un bon morceau de vie... un partage de mes savoirs, de ma cuisine, de mes livres, de mon amour des animaux et de beaucoup d'autres choses encore...
  • Contact

Mon nouveau blog : http://maryn.eklablog.com/

C'est mon tarot préféré, celui qui répond le mieux :

 

http://maryn.eklablog.com/

Recherche

Sur Facebook

Sur Facebook



 

 

 

 

Le cartoscope de Maryn

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez maryn sur Hellocoton

...Combien êtes vous

En temps réel :)

12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 09:08

 

 

sick-teddy-bear.jpg

 

 

 

Je viens de passer 5 jours à l'hosto, et ce que je vais là vous décrire ce sont mes ressentis perso sur celui ci.

 

 Il y a bien longtemps que je n'avais été hospitalisée et pensais je ainsi, cela me permettra avant tout de trouver la bonne dose pour l'insuline, et de faire tous les éxamens obligatoires du diabétique.
Je suis arrivée lundi, à 7h45 dans le service, accueillie à bras grands ouverts par les vampirinfirmières, prêtes à se jeter sur moi tels des desmodontidés assoiffés.

le pompage ayant été fait, je pûs enfin faire le tour de ma chambre, avec salle de bains et douche s'il vous plaît...
J'ai remonté le climatiseur un peu froid, et testé mon lit où je n'ai point transpiré.
Un fauteuil, une chaise, une table, une armoire avec à l'intérieur un coffre assez grand pour mettre mon sac à main, on est loin des hopitaux d'antan.

Je complétais les documents dits d'usage, et m'enquis avec succès de la possibilité d'utilisation de mon téléphone portable.

Le seul bémol, une vitre au milieu de la porte, et la lumière de l'office située en face de celle ci allumée toute la nuit.
Ce qui fait que je n'ai pas dormi les 3 premières nuits.
Je m'étais fait bon coeur contre mauvaise fortune, lorsque l'infirmière de nuit, le jeudi, me sauva avec l'aide d'un drap épais plié en deux, à cheval sur la porte, masquant ainsi la vitre.
J'ai dormi la dernière nuit...


Ensuite vint une journée quelque peu éprouvante, examens en tous genres, rencontre avec l'interne qui ne s'est pas présentée, et avec la sempiternelle diététicienne que je prévins direct que j'avais commencé 20 ans de régimes 30 ans plus tôt et avec 28 kgs en moins...

Elle m'appris, et sans sourire, que maintenant on appelait plus ça régime, lol :
- on ne dit plus régime, on dit équilibre alimentaire !
- ah bon, et ça change quoi ?
- ben on ne dit plus régime !
- ahhhh, fis je d'un air édifié ?!?

Bref, elle me demande mes habitudes alimentaires :
- que mangez vous ?
- je suis végétarienne, je ne mange pas de viande !
- et vous savez compenser ?
- Ben oui (mais non, je suc... pour compenser ! lol)
- ah vous mangez tout de même du poisson ?
- oui
- Vous mangez des laitages ?
- Je déteste le lait et les yaourts, beurk....
- Pas bon ça !
- Ben je mange du fromage
- C'est gras !
- ah bon ???? (air bête de semi circonstance)
- ben oui je vais vous l'expliquer (elle m'a pas écoutée ou elle m'a pas crue lorsque je lui ai dis avoir fais 20 ans de régimes, à moins qu'elle me prenne sincèrement pour une idiote)
- vous buvez combien de verres d'alcool par jour ?
- aucun, je ne bois pas d'alcool
- et de vin ???
- autant que d'alcool lui fis je dépitée par la bétise de sa question, elle n'écoute pas mes réponses...
- ce qui veut dire ???
heureusement je fus sauvée par l'arrivée subite de l'infirmière.
- je reviendrai !
et mince, elle compte redonder...

menfin, le premier plateau "repas"...
Avez vous déjà surmonté des épreuves telles qu'un repas à l'hopital ?
C'est comme d'avaler une poignée de médocs et de répéter le geste pendant un bon quart d'heure...
- de la salade, deux feuilles cuites par la vinaigrette , et un quart de tomate coupée par un enfant de 4 ans au dessus, sans sel ni poivre.
- Un "steack" haché, enfin du haché de je ne sais quelle bête, ressemblant plus à de la chair à saucisse qu'à autre chose, je laisse cela aux végétatouts.
- une chose ressemblant vaguement, du moins visuellement à de la purée, et les premiers haricots verts filaires du séjour.
a) j'aime pas les fils dans les haricots
b) la purée avait un goût de bave cuite, une stricte horreur
- un fromage à pate cuite, entrain de finir de fondre dans son étui en plastique
- une pêche, oufffffff

Voici l'exemple du plateau repas de l'hopital, mais, en sages et bons masochistes, nous avons aussi gouté :
- au délice de l'omelette en poudre, un tantinet spongieuse, versus au goût de ladite éponge.
- aux desserts des fruits au sirop servis à deux reprises dans un service de diabétiques
- au pain, génial, Hitchcok aurait pû l'utiliser dans son film "l'inspecteur se met à table" à la place du gigot congelé. Sauf qu'il n'était pas congelé...
- à la vinaigrette en étui, qui déchiré à son extrémité et renversé ne coulait même pas, il fallait appuyer fortement dessus, bien qu'elle soit à température ambiante. Nous l'avons de suite baptisée la sauce "Marie à tout prix" (cf : le film).

menfin bref vous m'avez compris, il sont très loin d'avoir des étoiles au guide...

Il y a eu aussi les cours...

Vous le savez, dans la vindicte et le conscient/médias de la population française, chaque gros est nécessairement une personne qui se goinfre un max ! si, si !!!

Donc cours sur le diabète, où un léger survol est fait, on ne rentre surtout pas en profondeur...

Et où on nous assène, autant de fois que l'on peut que non, non, l'hypoglycémie ne tue pas, bien que... essayez donc d'envoyer 200 unités à une personne non diabétique et vous verrez...

Ceci dit cela nous prouve bien qu'aucun de ces médecins n'a eut à faire avec une sévère hypo !

Je mets au défi quiconque ayant subi une hypo aux alentours de 0.40 grs ou moins de ne pas stresser et de rester zen en attendant que le foie prenne le relais...

Moi perso je stresse, et j'assume diantre !

Bon sont sympas, nous disent quand même de prendre 3 biscuits et 3 sucres....

On peut se re-sucrer, yep !

Ensuite on nous explique qu'il faut se remuer, or c'est bien connu dans le conscient/médias de la population française un gros ne se bouge pas, jamais !

Ben heu, seraient bien souvent surpris, non ?

Mais enfin, grâce à cette personne, on se bouge, et on sort de l'ankilosement hospitalier, certes peu, mais ça fait du bien de sortir de sa chambre, ouffff, et encore merci à elle pour ces 40 minutes de marche, ça me manquait.
Certes dès potron minet je sortais de ma chambre pour faire le tour de l'hopital, et je le faisais régulièrement dant la journée, mais là c'était permis et encadré.

Ce cours lui, je l'ai trouvé très rentable, agréable même, je dirai même que c'est l'un des seuls que j'ai apprécié.

Les deux autres cours étant dédiés à la diététique.

C'est bien connu dans le conscient/médias de la population, un gros ne bouffe que des frites, ou encore de la charcuterie !

Perdu !!!

Primo je ne possède même pas de friteuse, secundo je déteste le goût de gras de la charcuterie, tertio je ne mange pas de viande !

Et voui, suis grosse quand même, nananère !

Alors on nous apprend à nous équilibrer à l'aide de gadgets représentant même un verre de whiskye ou un demi, il y a aussi, rassurez vous, un verre de vin.

Pas intéressant pour moi qui ne bois pas.

Cependant il y a tout genre de nourriture gadgetisée...

Et très réaliste pour le lieu, les épinards et les lentilles, la purée ausi semblent sortir tout droit d'un plateau repas hospitalier... beurkkkk...

Ceci dit, j'ai trouvé les comparatifs très intéressants en ce qui concerne les fruits avec le sucre.

Sachez en gros qu'un fruit de 100 grs à peu près, voir une portion de 100 grs de fruits, représente 4 morceaux de sucre.

Menfin les meilleurs moments restent ceux dédiés aux éxamens, où vous n'êtes pas toujours prévenus, et ou la suprise n'est pas pour autant agréable.

Tot, toc, toc, on frappe à votre porte....

- oui ?
- C'est le brancardier s'annonce t'il...
- Oui ????
- je viens vous chercher.
- Ah bon, pourquoi ?
- Ben pour passer votre doppler !
- Bah ce serait bien que l'on me prévienne !

Menfin nous avons passé par suprise : doppler, électro cardiogramme, fond d'oeil, 1/2 heure de tension ou il fallait s'allonger en plein après midi et ne pas parler...

Le premier jour, j'ai eu droit à une écho dobutamine où l'infirmière voulait m'injecter la perfusion deux heures avant car cela l'arrangeait me dit elle, pas moi mais cela à l'hopital on s'en fout !
Heureusement, elle ne pût me piquer, et une personne du service cardio vient me piquer 1/4 d'heure avant...
Echo au cours de laquelle, juste après l'injection d'atropine je fis une magistrale crise de stress...
Comprenez moi :
- à gauche la perf...
- à droite le brassard à tension, et l'échographe couchée sur la baleine échouée sur la table (moi), appuyant sans vergogne pour entendre les battements de mon palpitant, recherchant les artères.
à un moment ou elle s'appuie de plus en plus, le brassard gonfle, et me voila avec des fourmis dans la main droite, et une perte de sensibilité sur ce bras...
z'auriez pas eut peur vous ?
Ben moi si, et j'ai commencé une belle crise de stress...


J'y ai cependant fait de très belles rencontres, de personnes souriantes et avenantes.
Que ce soit dans l'équipe médicale ou bien même avec les malades...

Alors dans l'équipe des soignantes, je ne suis pas prête d'oublier le sourire de la miss Clem, épatante, gentille, proche, douce, ferme quand il le faut, à l'écoute...
En gros un namour de soignante.
Les infirmières, sympathiques, qui devaient certes appliquer les directives des médecins, mais d'une gentillesse à toute épreuve.

Et les malades...
Vous le savez surement, un diabétique ne se sent pas malade.
Le diabète est un inconvénient certes, mais qui n'empêche pas le bon vivant en lui de s'exprimer.
Dès le premier jour, une bonne entente vient souder le groupe.
Nous riions ensemble, nous gaussions les uns des autres, partions dans de grandes discussions, refaisions le monde.
à tel point que nous nous sommes entendus dire qu'ils n'avaient pas eut dans ce service une telle équipe depuis au moins 6 ans.
Tous les soirs, nous nous retrouvions pour faire un tour, et discuter.
Nous allions boire un café à la cafétaria de la maternité, et même le mercredi nous avons devisé jusqu'à 4h30 du matin, dans une salle un peu éloignée du service.
Ce qui fait que pour la dextro de 3 heures, l'infirmière est venue nous la faire, lampe de poche entre ses dents, la lumière étant éteinte depuis longtemps...
Je crois que ce que l'on entendait le plus des malades, c'était nos nombreux éclats de rire.


Et voila ce qui m'a soulagée samedi...

Une soeur qui m'a dit être Augustine est venue passer la nuit avec moi, et nous avons bien discuté.
Comme je suis médium, vous comprenez peut être cette rencontre...
Je me suis renseignée et j'ai appris que cet hopital, était régit par les soeurs de st Vincent de Paul.
Je fis alors contre mauvaise fortune bon coeur, je pensais m'être trompée.
Tous les soirs nous allions avec d'autres malades boire notre café à l'hopital, devenu maternité, qui est désormais intégré à l'hopital où nous étions...
Or, je viens de lire que L'hopital maternité était lui, régit par les soeurs Augustines.... de 1887 à 1958...

Comme quoi...

Bonne journée à tous, et n'oubliez pas vos comm's...

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 17:38






La porte sans porte

- Maître, pourquoi dit on que la doctrine du bouddhisme zen n'est pas la doctrine du bouddhisme zen ?
- Parce que la réalité ne peut être saisie par le concept. Elle n'est elle même que lorsqu'elle n'est pas nommée.
- Alors maître, si je te dis que je m'appelle Suzuki ?
- Tu n'as pas l'esprit zen, et tu n'entreras pas dans ce monastère !
- Et si je te dis que je ne m'appelle pas Suzuki ?
- Tu as bien compris le tähätä, tu es en contact direct avec la réalité, sois le bienvenu.
- Bien maître, et par où entrerai je ?
- Entre par la "porte sans porte" !






Repost 0
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 17:30



Au revoir Gribouille...

Cette 3ème tumeur aura eut raison de toi, trois ans après ta dernière opération.

Tu as attendu que ton maître rentre tout à l'heure pour partir dans ses bras...

Les larmes roulent sur mes joues...

Pour toi, ce poème que j'adore, de Catherine Dehay

Le chat, à pas de brume
S'enfuit dans la nuit brune.

Dans ses longues errances,
Il traverse les royaumes
Des fées, des elfes, des gnomes.

De ses vagabondages,
Son pelage a gardé
Des odeurs de vent frais
Et de forêts profondes.

De ses voyages nocturnes,
Ses prunelles ont retenu
Mille éclats de la lune.

Le chat, à pas de brume
Se fond dans la nuit brune.

Je t'aime...



Le chat, à pas de brume
Se fond dans la nuit brune.
Se fond dans la nuit brune.
Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 19:42



je suis une vieille âme dans un jeune corps.



les gens qui ne sont pas conditionnés détiennent des pouvoirs magiques.



J'ai l'impression d'avoir été choisi comme un instrument dans le but d'apporter de la musique, de l'amour, et, de l'harmonie au monde.



Tout le monde devrait faire ce que son coeur lui dicte, j'aime ce que je fais, je continuerai à déplacer des montagnes, à faire des choses de plus en plus importantes et de mieux en mieux, parce que cela rend les gens heureux. Je veux les remercier, et je pense ce que je dis : Merci !



Michael Jackson






Repost 0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 19:37
Christopher et Anthony, cuisiniers : pékin express 2009, la route des dragons





Il y a un peu plus de 23 ans, je donnais le jour avec étonnement et ravissement, à une petite chose blonde aux yeux bleus, et surtout pleine de vigueur..
Pourquoi mon étonnement ?
Je savais bien sur que j'allais donner le jour, mais je n'attendais pas un blond aux yeux bleus...
Lors de pékin express, vous avez été trompés, il n'y avait pas un métis, mais deux !
Et oui, si Anthony me ressemble beaucoup, son père à la peau noire et les cheveux crépus... Tout comme Christopher, l'ami d'Anthony...
Toujours est il qu'avec son ami, que je connais depuis très longtemps, ils s'entendent vraiment comme les deux doigts de la main.
De leur aventure, j'ai partagé l'anxiété des castings, l'attente, et surtout leur joie.
Ce sont deux garçons très gentils et plein d'allant.
Ce qui leur a plu ?
Partager des moments précieux avec les habitants des pays visités.
J'ai pu partager leur joie, lors de certaines diffusions sur la chaine m6, mais que ne fut mon désappointement, lorsque je n'ai pas reconnu Anthony.
Il n'est pas comme ça, non, non.
La télé peut détruire, surtout ceux qu'elle a décidé de mettre bas !
Et là, je n'ai pas du tout apprécié le coté téléréalité, bien trop prenant, les phrases coupées, les émissions où on ne les voyait qu'une minute trente.
Ils ne faisaient pas vraisemblablement partie des équipes selectionnées par la chaine pour faire de l'audimat, donc on les a éteint, et pire, avec les modifications de prises de vues, les tournages non sélectionnés, on a fait passer mon fils pour ce qu'il n'est pas !




Si participer à pékin express fut et reste une joie pour Anthony et Christopher, pour moi qui connais mon fils, les prises de vues et les montages, me mettent dans une colère folle.
Argh, quand la téléréalité prend le dessus sur la réalité, c'est vraiment pas beau !
Ils ont loupé Christopher, grand gaillard que j'adore, non dénué d'humour, rempli de charme, et vraiment d'une gentillesse hors du commun.
Ils ont villipendé Anthony, grand gaillard aussi, adorable garçon, très juste et droit, ne supportant pas l'injustice, en le faisant passer pour ce qu'il n'est pas.
enfin, si vous voulez en savoir plus, mes deux "zoulous" ont créé un blog :
blog de Christopher et Anthony
où ils reviennent sur leur aventure.

Un petit cadeau, sorti de ma collection personnelle :


Christopher et Anthony à Marseille


Anthony et Christopher sur leur tour de France en août dernier

Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 19:13


Avez vous vu mon enfance ?
Je recherche à travers le monde d'où je viens
Parce que j'ai cherché partout
Au plus profond de mon coeur
Personne ne me comprend
Ils me voient comme étrange et exentrique
Parce que je continue à faire des choses
Comme un enfant, mais pardonnez moi
 
Les gens disent que je ne suis pas net
Parce j'aime les choses simples
C'est mon destin de compenser
L'enfance
Que je n'ai jamais connu
 
Avez vous vu mon enfance ?
Je recherche cette merveille de ma jeunesse
Comme les pirates et les rêves d'aventures
De la conquête du roi pour le trône
 
Avant de me juger, essayer de m'aimer
Regardez avec votre coeur et demandez vous
Avez vous mon enfance ?
 
Les gens disent que j'ai d'étranges manières
Parce que j'aime les choses simples
C'est mon destin de compenser
L'enfance que je n'ai jamais connu
 
Avez vous vu mon enfance ?
Je recherche cette merveille dans ma jeunesse
Comme partager des histoires fantastiques
Les rêves que j'aurais voulu réaliser, regardez moi voler
 
Avant de me juger, essayer de m'aimer
La douloureuse jeunesse que j'ai eu
 
Avez vous vu mon enfance ?


Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 11:28
Pour toi ami visiteur, un peu de moi au travers de ces belles images :



Un peu de ma ville au travers des arbres...
Ce fleuve, la Seine, n'est pas le seul cours d'eau de Paris, il y a aussi le canal St Martin....

J'ai longtemps travaillé sur une péniche, la vue de mon bureau était celle ci :



Jolie vue, non ?
Que demande le peuple....



Voici une très jolie fleur, prise en photo par mon fils de coeur, Bryan....



Que vous pouvez voir ici entrain de téléphoner à deux personnes en même temps, très demandé le petit...

Mon autre fils Anthony, est aussi un excellent photographe :



Ce sont les deux petits d'homme qui partagent ma vie....
Enfin, petit d'homme devient grand...

Oui je sais, beaucoup de livres chez moi....
Aussi, j'aime beaucoup faire la cuisine....



J'adore la mer...

Et.....


Les Arbres :



Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 09:51

Bonjour,
je vous présente ma "fille" Billie, dans l'une de ses activités préférées, je cite : dormir....
Billie, belle jeune fille, est arrivée chez nous un été, ramenée par mon fils Anthony qui l'a trouvé en assez mauvais point, à la campagne.
Nous l'avons soignée, remise sur pattes, et gardée.
Elle est la sixième des "filles" de la maison.
Il faut vous dire que j'adore les chats...
A tel point que :


Je n'ai parfois plus la place de m'allonger sur mon lit...
Elles prennent la pose, vous vous rendez compte ?


Tout ceci pour vous dire que...
Je n'ai jamais refusé de répondre à une question venant de vous....
Donc n'hésitez pas, si vous avez des questions, car j'en vois qui viennent par google, remplis d'interrogation, posez des questions, j'y répondrai...
Attention cependant, je parle ici de questions dites techniques, ok ?
à vous....



Repost 0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 15:55



Il y a une fleur que j'aime, presque plus que toute autre : La Marguerite...

Petite j'en faisait des bouquets, qui venaient bien souvent de ce jardin...

Dans le language des fleurs, la marguerite représente l'innocence et la droiture.
Largement ouverte, elle est une image de confiance et de simplicité.

Les jeunes feuilles peuvent être mangées en salade.
Avec les fleurs séchées, on peut aussi tirer un thé doux de l'infusion de la fleur.

Elle est de la même sous-famille que la camomille et possède des propriétés semblables: calmantes, astringente, digestives et antispasmodiques.






Repost 0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 15:45


Mes cerises préférées sont les Montmorency, j'adore les cerises à l'eau de vie...
Les première cerises que j'ai mangé, viennent de ce cerisier...
Elles s'appellent aussi les gaudrioles, allez comprendre...

Faire de la cerise à l'eau de vie :

Pour faire 2 litres :

- 1 litre d’alcool pour fruits
- 2,5 kg decerises Montmorency, griottes ou anglaises, pas trop mûres et sans taches
- 200 g de sucre semoule

Coupez les queues à 2 cm du fruit, essuyez-les avec un torchon.
Remplissez le bocal avec les cerises au fur et à mesure que vous les préparer. Couvrez d’alcool et fermez hermétiquement.
Laissez reposer 1 mois, ouvrez le bocal, versez le sucre et refermez le bocal.
Trois jours après remuez le bocal pour bien dissoudre le sucre.
Recommencez l’opération deux fois à trois jours d’intervalle.
Lors du dernier remuage, goutez pour vérifier le dosage en sucre.
Refermez le bocal et rangez-le dans l’obscurité.
Attendez au moins 2 mois pour consommer.

Délicieux après un petit café, après le déjeuner...


Repost 0