Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog aladiah
  •   le blog aladiah
  • : Un cartoscope journalier, des chroniques, des symboles, Enfin un bon morceau de vie... un partage de mes savoirs, de ma cuisine, de mes livres, de mon amour des animaux et de beaucoup d'autres choses encore...
  • Contact

Mon nouveau blog : http://maryn.eklablog.com/

C'est mon tarot préféré, celui qui répond le mieux :

 

http://maryn.eklablog.com/

Recherche

Sur Facebook

Sur Facebook



 

 

 

 

Le cartoscope de Maryn

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez maryn sur Hellocoton

...Combien êtes vous

En temps réel :)

12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 20:31
NARCISSE

Symbole de l'engourdissement de la mort (qui ne peut être qu'un sommeil)
Symbole du bonheur en Asie
Symbole de l'homme debout, du serviteur assidu, pour les poètes arabes


NATTE

Symbole de force virile et vitale
Symbole du dieu solaire chez les mayas


NAVET

Symbole de médiocrité


NENUPHAR

Symbole d'abondance et de fertilité chez les mayas


NEUF

Symbole du couronnement des efforts, de l'achèvement d'une création


NEZ

Symbole de clairvoyance, de perspicacité et de discernement mais plus intuitif que raisonné


NICHE

Symbole architectural universel qui évoque la caverne couverte par le ciel et supportée par la terre


NOEUD

Symbole de la puissance qui lie et qui délie
Le noeud d'Isis est symbole d'immortalité
Dans les traditions islamiques, le noeud est un symbole de protection


NOISETIER

Symbole de patience et de constance dans le développement de l'expérience mystique


NUAGE

Symbole de la métamorphose dans son devenir même


NUIT

Symbole du temps des gestation, des germinations, des conspirations, qui vont éclater au grand jour en manifestation de vie. Symbole de la disparition de toute la connaissance distincte, la privation de toute évidence et de tout support psychologique


OCTOGONE

La forme octogonale symbolise la résurrection


OEIL

Symbole de clairvoyance, de perspicacité, de discernement, de la perception intellectuelle.

L'oeil oujdjat (oeil fardé) était chez les égyptiens un symbole sacré


OEILLET

Symbole du bonheur


OEUF

Symbole de la rénovation périodique de la nature, de la renaissance et de la répétition. Symbole aussi des conflits intérieurs qui sommeillent en l'homme


OGRE

Symbole de la force aveugle et dévoratrice


OIE

Symbole de la fidélité conjugale


OISEAU

Symbole des états spirituels, du monde céleste, de l'amitié des dieux envers les hommes, de la puissance et de la vie, de fécondité
Symbole de l'immortalité de l'âme dans le Coran


OLIVIER

Symbole de paix, fécondité, purification , force, victoire et récompense, paix
Symbole d'amabilité et de succés au Japon, c'est l'arbre de la victoire
En Islam, il est symbole de l'homme universel. Il est l'arbre central, l'axe du monde


OMBRELLE

Symbole solaire de protection
Dans la tradition chinoise, elle est symbole d'élégance et de richesses rayonnantes


OMBILIC
Universellement le symbole du centre du monde. L'ombilic est le centre du microcosme humain


ONAGRE

Symbole des ascètes du désert, des solitaires. Symbole de l'homme sauvage, difficile à dompter


ONCTION

Symbole de l'esprit de Yavé


ONZE

Symbole de la lutte intérieure, de la dissonance


OR

Symbole de lumière, de soleil et de perfection
Symbole de renouveau périodique de la nature chez les aztèques.
Symbole du feu purificateur pour les bambaras
L'or-lumière est le symbole de la connaissance.
L'or-monnaie est un symbole de pervertissement et d'exaltation impure des désirs


ORAGE

Symbole des aspirations de l'homme vers une vie moins banale, une vie agitée mais brulante de passion


ORANGE

Symbole de fécondité


ORANGE (couleur)

Symbole du point d'équilibre de l'esprit et de la libido. Symbole d'infidélité et de luxure


ORCHIDEE

Symbole de perfection et de pureté spirituelles


OREILLE

Symbole de la communication en tant que celle-ci est reçue et passive, non en tant que transmise et acquise
En Afrique, l'oreille est toujours symbole d'animalité

OS

Symbole de fermeté, de force et de vertu


OURAGAN

Symbole de la fin d'un temps et la promesse d'un temps nouveau


OURS

Symbole de la mère


OUTRE

Symbole chinois du chaos primordial


PAIN

Symbole de nourriture essentielle


PALAIS

En plus du symbolisme de la maison, le palais ajoute les précisions qu'évoquent la magnificence, le trésor et le secret. Il est symbole de tout ce qui échappe au commun des mortels.


PALME

Symbole de victoire, d'ascencion, de régénerescence et d'immortalité


PAON

Symbole de vanité, il est un symbole solaire. Il est aussi symbole de la beauté et du pouvoir de transmutation. Dans la tradition chrétienne, le paon est symbole de la roue solaire et donc d'immortalité. Dans les traditions ésotériques, il est symbole de totalité


PAPILLON

Symbole de légèreté et d'inconstance. Au Japon il est l'emblème de la femme alors que 2 papillons figurent le bonheur conjugal. Le papillon qui sort de sa chrysalide est symbole de résurrection
Chez les aztèques, il est symbole de l'âme ou du souffle vital échappé de la bouche de l'agonisant
Pour les mexicains, il est symbole du feu solaire et diurne


PARASOL

Symbole du ciel


PARFUM

Symbole de lumière, de la perception de la conscience, la mémoire


PAROLE

Symbole de la manifestation de l'intelligence dans le langage, dans la naure des êtres et dans la création contiue de l'univers. Symbole le plus pur de la manifestation de l'être, de l'être qui se pense et qui s'exprime lui-même ou de l'être qui est connu et communiqué par un autre


PASTEQUE

Symbole de fécondité en raison des nombreux pépins qu'elle contient


PATE

Symbole de la matière informe
Pétrir la pâte symbolise le geste du créateur et trahit une volonté virile de faire quelque chose


PAUVRETE

Symbole du dépouillement de l'esprit dans la quête ascètique. C'est aussi le retour à la simplicité, le détachement du monde manifesté


PAVOT

Dans le symbolisme éleusinien, le pavot représente la terre qui est le lieu où s'opèrent les transmutations : naissance, mort et oubli, résurgence


PECHER(arbre)

En fleur, il est symbole du printemps
La fleur de pêcher symbolise la virginité
Le pêcher et la pêche sont souvent symboles d'immortalité
Emblème de mariage en Chine


PELERIN

Symbole religieux correspondant à la situation de l'homme sur la terre qui accomplit son temps d'épreuves. Ce symbole exprime le caractère transitoire de toute situation mais aussi le détachement intérieur par rapport au présent et l'attachement à des fins lointaines et de nature supérieure
Le bâton du pélerin symbolise l'épreuve d'endurance et le dépouillement


PELICAN

Symbole de l'amour paternel, de la nature humide


PENSEE  (la fleur)

L'un des symboles de l'homme de par ses 5 pétales. Elle désigne la méditation et la réflexion


PERCE-NEIGE

Symbole de consolation et d'espèrance en Occident
Symbole du courage, de l'endurance, de la fidélité inébranlable chez les indiens de la prairie


PERCHE (le poisson)

Symbole de l'appétit sexuel en Extrême Orient
Considéré comme un aphrodisiaque en Chine


PERE

Symbole de la génération, de la possession, de la domination, de la valeur. Représentation de toute figure d'autorité


PERLE

Symbole lunaire. Symbolise la sublimation des instincts, la spiritualisation de la matière, la transfiguration des éléments, le terme brillant de l'évolution
La perle intacte est symbole de virginité dans les oeuvres folkloriques et les littératures persanes et chez les kurdes
Au sens mystique, la perle est symbole de l'illumination et de la naissance spirituelles
Le collier de perles symbolise l'unité cosmique du multiple, l'intégration des éléments dissociés d'un être dans l'unité de la personne, la mise en relation de 2 ou plusieurs êtres.
Le collier de perles brisé, c'est l'image de la personne désintégrée, de l'univers bouleversé, de l'unité rompue


PETRIFICATION

Symbole du châtiment infligé au regard indû, le châtiment de la démesure humaine


PEUPLIER

Symbole de lamentation, des forces régressives de la nature


PHALLUS

Symbole de la puissance génératrice, source et canal dela semence en tant que principe actif


PHENIX

Symbole d'éternité



PHOQUE

Symbole de virginité qui ne serait pas due à une volonté supérieure mais qui procèderait de la crainte, de la peur du don de soi, du manque d'amour
Symbole aussi de l'inconscient ou de cete part de l'inconscient issue du refoulement soigneusement tenue en laisse par Protée mais capable comme son maître de toutes les métamorphoses



PIED

Symbole de pouvoir, de départ et d'arrivée. Symbole aussi de la force de l'âme. Toute déformation du pied révèle une faiblsse de l'âme (voir boîteux)
Symbole d'assise chez les dogons


PIERRE

Symbole de l'action humaine substituée à l'énergie créatrice, de la terre-mère
La pierre brute est symbole de liberté, la pierre taillée de servitude et de ténèbres
Toute pierre dressée est un symbole universel. On vient y chercher la guérison de sa stérilité
La pierre percée est un symbole vaginal
La pierre plate est symbole de la connaissance du monde
La pierre d'autel des églises chrétiennes est symbole de la présence divine tout comme la pierre du couronnement de Westminster qui servit au sacre des rois d'Irlande
La pierre cubique à pointe est le symbole de la Pierre philosophale
Les pierres de foudre, généralement des météorites, sont des symboles de fertilité
Le silex est symbole de la foudre, instrument de la vengeance divine pour les romains
Les pierres de pluie (d'origine météorique aussi) sont symboles de l'habitat des ancêtres ou de leur permanence indéfinie dans un lieu par leur force. Elles sont aussi emblèmes de fertilité
La pierre précieuse est le symbole d'une transmutation de l'opaque au translucide, des ténèbres à la lumière, de l'imperfection à la perfection
Le topaze neutralise les liquides empoisonnés, la perle est souveraine contre les maux de tête, le diamant mis dans la bouche préserve du mensonge et facilite le jeûne, le saphir protège des morsures de serpent, le rubis maintient la bonne santé, préserve du poison, l'émeraude augmente la mémoire
La hache de pierre polie est symbole de foudre chez les chorti du Mexique et chez les bambaras
Certains tas de pierres sont symboles des tombeaux des saints


PIN

Symbole d'immortalité en Extrême Orient. Symbole de puissance vitale dans l'art japonais. Toujours au japon, il est symbole d'une force inébranlable et des hommes qui ont su conserver intactes leurs pensées
2 pins symbolisent l'amour
La pomme de pin symbolise l'immortalité de la vie végétative et animale


PIRANHA

Symbole des malheurs engendrés par une imagination elle-même angoissée


PIVERT (ou pic-vert)

Symbole de protection et de sécurité, symbole de réenfantement
Symbole de sécurié pour les indiens pawnees


PIVOINE

Symbole de richesse et d'honneur en Chine
Ce symbole a été plus tard déformé pour devenir symbole de la honte de part la phrase : rouge comme une pivoine


PLACENTA

Symbole des eaux primordiales de la terre


PLAINE

Symbole de l'espace, de l'illimité terrestre avec toutes les significations de l'horizontal par opposition à la verticale
Pour les celtes, elle est symbole de la souveraineté guerrière


PLANCHE

Symbole de force, abri, protection mais seulement comme instrument


PLANETES

En fait on parle ici des âges planètaires
La lune : la première enfance
Mercure : le plus jeune âge
Vénus : l'adolescence
Le soleil : la jeunesse
Mars : la virilité
Jupiter : l'âge mûr, la vieillesse
Saturne : la décrépitude
Les statues d'Apollon, symbole du soleil sont toujours imberbes comme celles de Mercure
Jupiter est représenté par un homme en pleine force de l'âge et Saturne par un vieillard


PLANTAIN

Symbole de fécondité dans la Chine ancienne


PLANTE

Symbole de l'énergie solaire condensée et manifestée. Elle symbolise aussi la manifestation de l'énergie en ses formes diverses
La plante, premier degré de la vie symbolise surtout la naissance perpétuelle, le flux incessant de l'énergie vitale


PLOMB

Symbole de la lourdeur et de l'individualité inentamable
Il symbolise la base la plus modeste d'où puisse partir une évolution ascendante
Le plomb blanc symbolise la matière en tant qu'elle est imprégnée de force spirituelle


PLUIE

Symbole de fertilité, de revivification
Selon les traditions amérindiennes, la pluie est la semence du dieu de l'orage
Elle est parfois considérée comme sperme, semence ou sang. Dans la hiérogamie ciel-terre, elle est le sperme fécondant
En Inde, on dit de la femme féconde qu'elle est la pluie


PLUME

Symbole de clairvoyance, de divination, de la croissance de la végétation et de justice. Symbole aussi d'une puissance aérienne libérées des pesanteurs de ce monde et parfois du sacrifice


POIGNET

Symbole de l'habileté pour les bambaras


POINT

Symbole de l'état limite d l'abstraction du volume, du centre, de l'origine, du foyer, du principe de l'émanation et du terme du retour. Il désigne la puissance créatrice et la fin de toutes choses


POIRIER

Parfois symbole de deuil en Chine et surtout symbole du caractère éphémère de l'existence


POISSON

Symbole de l'eau, de vie, de fécondité
Symbole du dieu du maïs chez les indiens d'Amérique centrale
Symbole de la chance en Chine. Accompagné de la cigogne : joie et chance


POITRINE

Symbole du rempart inexpugnable à l'abri duquel le coeur généreux répand ses dons vivifiants
Symbole de protection
La poitrine dénudée est un symbole de sensualité ou du don physique d'une femme


POLE

Symbole de la stabilité au milieu du mouvement


POMME

Symbole de renouvellement et de perpétuelle fraîcheur, de la mise en présence d'une nécessité : celle de choisir
Les pommes d'or du jardin des Hespérides sont symbole d'amour et de concorde


PONT

Symbole du lieu de passage et de l'épreuve, d'une transition entre 2 états intérieurs, entre 2 désirs en conflit


PORC

Symbole de la goinfrerie, de la voracité, des tendances obscures sous toutes leurs formes de l'ignorance, de la gourmandise, de la luxure et de l'égoïsme
Pour les khirgiz, il est symbole de saleté, de perversité et de méchanceté
Pour les sino-vietnamiens, il est le symbole de l'abondance


PORTE

Symbole du lieu de passage entre 2 états, 2 mondes, entre le connu et l'inconnu, la lumière et les ténèbres, le trésor et le dénuement. Symbole de l'imminence de l'accès et de la possibilité d'accès à une réalité supérieure
L'ouverture de la porte est symbole de communication
La porte du soleil symbolise la sortie du cosmos, au-delà des limitations de la condition individuelle
Les portes de la mort symbolisent le pouvoir redoutable de l'enfer dont on ne peut sortirm


POT

Symbole de surdité et de stupidité
Symbole aquatique et féminin en Inde


POTERIE

Symbole de l'utérus
Symbole de la connaissance chez les bambaras du Mali


POUCE

Symbole phallique
Symbole de pouvoir social, de force physique et mentale chez les bambaras


POULET

Pour les alchimistes, il est le symbole des 3 phases d'évolution de l'oeuvre


POUSSIERE

Symbole de la force créatrice et de la cendre
Secouer la poussière de ses sandales symbolise l'abandon total du passé, une rupture complète avec tout ce que représentait cette poussière : patrie, amis, famille, etc....

PRINCE

Symbole de la promesse d'un pouvoir suprême quelque soit le thème abordé
Dans la Belle et la Bête, le prince symbolise la métamorphose d'un moi inférieur en un moi supérieur par la force de l'amour
Le prince des ténèbres est la principauté dans le mal, la nuit et la mort. C'est la corruption du meilleur qui devient le pire


PRUNIER

Symbole de la pureté, du printemps, de l'univers
Les immortels se nourrissent de la fleur de prunier
Pour les pawnees, le prunier sauvage est un symbole de fécondité


PUITS

Symbole de l'abondance, la source de la vie, de secret, de dissimulation. La vérité en sort nue
En Extrême Orient, il est symbole de l'abîme et de l'enfer
Pour les bambaras, il est symbole de la connaissance dont le bord est le secret et la profondeur silence de la sagesse contemplative
Dans le Zohar, un puits alimenté par un ruisseau symbolise l'union de l'homme et de la femme


PURIFICATION

Symbole de la pureté des origines restituée


POURRITURE

Symbole de la destruction de la nature ancienne et la renaissance en une autre manière d'être capable de produire des fruits nouveaux


PYRAMIDE

Symbole ascensionnel, symbole du pouvoir du roi défunt de monter au ciel et d'en redescendre à son gré
Le sommet de la pyramide symbolise la puissance première inengendrée


QUARANTE

Symbole de l'attente, de la préparation, de l'épreuve ou du châtiment


QUARTZ

Symbole de l'élément céleste dans les initiations


QUATRE

Symbole du terrestre, de la terre, de la totalité du créé et du révélé. C'est le nombre totalisateur. Le chiffre 4 ne crée pas mais contient tout ce qui se crée à partir de lui
Pour les dogons du Mali, quatre est le nombre de la féminité et du soleil


QUENOUILLE

Symbole des arts domestiques et de l'habileté manuelle, du commencement du jour et du commencement de la vie amoureuse
Petite canne de roseau, la quenouille est un symbole phallique et sexuel. Elle représente l'organe viril et le fil des générations. Elle est aussi l'emblème de l'organe sexuel féminin en sa virginité
Rapprochée du fuseau, la quenouille symbolise le déroulement des jours

Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 22:10
GANT

Symbole de défi, le gant est aussi un symbole de pureté, surtout s'il est blanc. Il permet de désigner une fonction honorable, image de la noblesse qui le portait de préférence à gauche. Si on enlève ses gants devant quelqu'un, c'est qu'on reconnaît son droit ou sa supériorité.



GENOUX

Symbole de puissance de détermination sociale ou collective, les genoux colorent un acte selon ce qui se passe dans le symbole. Le fait de se mettre à genoux symbolise la reconnaissance de l'autre ou de Dieu chez les chrétiens, par exemple. Si l'on fait mettre quelqu'un à genoux, c'est qu'on lui impose sa volonté. On se met à genoux devant une femme, pour la séduire et signaler l'acceptation de sa domination affective.




GOUTTE

La goutte est une petite partie d'eau ou de lumière. Symbole du contenu d'un tout, d'une partie de quelque chose, la goutte s'amasse, ce qui à la longue, peut évoquer les débordements : " La goutte d'eau qui a fait déborder le vase".


GUERRE

Vue sous l'aspect positif du symbole, la guerre représente la destruction du mal, le renversement des tendances négatives, une manifestation défensive.
Sous son côté négatif, elle évoque le fléau, une force aveugle, le chaos et la nuit.
Recherche de l'équilibre universel vers l'équilibre intérieur, la guerre est plus souvent intérieure qu'extérieure, c'est un passage vers l'extérieur, vers la connaissance, vers la lumière.
Pour de nombreux peuples, la guerre est souvent un rituel, préparation à la vie mystique, à l'ascèse, au sacrifice glorifiant, à l'abandon et au service. La guerre est ainsi un acte sacré.



HERBE

Symbole de vie, de médecine, de soins et de guérison, l'herbe symbolise également la fécondité. L'herbe coupée ou brûlée évoque la perte de la vie.


HOMME

Synthèse du monde, l'homme est un microcosme, qui touche trois niveaux, air, la terrestre et le ciel. Pilier cosmique, l'homme est à la recherche de son unité. Il est fait à l'image de Dieu, pourtant, étant fait de chair et de matière, il y pense souvent.
L'homme est le symbole de la recherche active, du yang, de l'extraversion, du sérieux et du dynamisme. L'homme va vers l'extérieur, indiquant la puissance de vie et aussi la conscience de sa faiblesse que seule l'intelligence compense.
C'est un principe également viril.



JAMBE

Symbole du lieu social, la jambe fait et défait les sociétés. Symbole de vie, la jambe permet la vie, les déplacements, car c'est un outil de mobilité.
Les jambes croisées ont un rapport avec la concrétisation des choses, avec le fait que la réalité maintient l'élan créatif, avec la réalisation dans la forme dans la matière.


JARDIN

Se jardin symbolise un centre psychique, un paradis céleste ou terrestre. Commencement, ce symbole évoque la fertilité toujours renaissante, qui est quelquefois cyclique. Luxe, puissance, l'homme évoque au travers de ce symbole un pouvoir sur une nature contrôlée. On crée des musiques sur les jardins, car le symbole nous transporte hors des réalités de ce monde.
Lieu de croissance des éléments intérieurs, le jardin évoque également le sexe féminin, mais aussi un lieu où la beauté et la répulsion peuvent se rejoindre.



JEU

Permettant de faire ressortir toute la spontanéité de l'individu, le jeu est un symbole de lutte, contre les forces opposées et contre les faiblesses. L'enfant place dans le jeu toute son auto-expression, qui lui serviront de modèle dans la vie personnelle, sociale et réelle. C'est la totalité des symboles que le jeu peut représenter,
l'activité, ainsi que des notions de liberté et de totalité des règles.
Le jeu, à l'origine, était lié au sacré. Les habitants des villes se mesuraient dans les jeux, qui leur permettait une éducation civique. Tout s'arrêtait pendant ces jeux. Il porte donc un rôle axial.
Évoquant la vie contre la mort, les conflits, les performances, l'habileté et la perfection, dans un esprit honnête, le jeu oppose deux principes, deux pôles, en attendant la victoire d'une des parties.
Dialogue entre visible et invisible, le jeu se rattache aux rites de la fécondité, car il stimule la libido (énergie
psychique ou instinct sexuel) et le développement personnel, participant sur les activités sérieuses. Science initiatique, le jeu libère le fond de l'être, selon ce qui est joué.
Les jeux de hasard sont liés à la l'esprit de spéculation.
Les signes du zodiaque les plus joueurs sont le Lion et les Gémeaux. Mercure est la planète du jeu, ainsi que l'esprit de spéculation.


JEUNE

L'origine du mot jeune provient du latin juvenis, homme dans la force de l'âge. Lorsqu'il est utilisé comme adjectif, il colore le symbole qui lui est joint.
Évoquant l'inexpérience, tout ce qu'il reste à apprendre, le symbole peut rappeler la nécessité de l'attente, le refus de devenir adulte, ainsi que le refus de la sagesse.
Il évoque la fougue, la force de la jeunesse, la jouvence, l'insouciance, la rapidité d'esprit et le fait d'avoir le temps pour soi, parfois contre soi.
Le mythe de l'éternel adolescent, le puer eternus, se trouvent en astrologie, principalement (mais pas uniquement) dans les signes des Gémeaux, Bélier et Sagittaire.




LANTERNE

Symbole de l'immortalité, de l'au-delà de la mort physique, ainsi que de la perpétuation de l'âme après celle-ci, la lanterne évoque aussi l'illumination, la lumière, ainsi que la clarté de l'esprit.


LAURIER

C'est un symbole de gloire et d'immortalité. On se protège de la foudre par un laurier. Consacré à Apollon, ce symbole évoque les conditions spirituelles d'une victoire. La sagesse est ici unie à l'héroïsme.
Le laurier qualifie aussi des aptitudes divinatoires, des connaissances secrètes.


LETTRES



Les lettres évoquent des puissances créatrices. Elles imagent les phases de la Lune, ainsi qu'une valeur symbolique et numérique. Les mots sont composés de lettres, ayant chacune un sens précis. Il y aurait à la base 32 lettres, données par Dieu. Certaines se sont perdues.
Symbole de matérialisation, les lettres ont un pouvoir divinatoire, ce serait le mystère de l'Etre. Évoquant une multitude de possibilités, elles figent les transformations dans les écrits.


LILITH



Lilith est aussi un axe, qui relie forcement 2 signes et 2 maisons. C'est un point très important, que l'on néglige
trop souvent en interprétation. Lorsque Lilith agit sur un thème, il faut apprendre à dire non, à ne pas suivre la voie
tracée par les décisions d'autres gens, mais plutôt décider soi-même et refuser consciemment.
Elle indique souvent ce qu'un individu tente de transgresser. C'est l'interdit, mais l'interdit social, collectif et non conscient. Négativement,
Lilith est la seule spectatrice de son propre spectacle, elle refuse sans savoir pourquoi. Positivement, Lilith est le refus, l'hyperconscience, le fait de savoir et de décider. Elle se montre souvent monstrueuse tant que l'individu n'a pas compris.
Certaines iconographies la présentent avec un vagin denté au milieu de son front. C'est pourquoi elle peut être
associée à la sexualité, à la castration, au danger du sexe ou à son refus.
Lilith, c'est aussi le besoin d'un véritable dialogue. Il ne sert à rien de demander, sinon on tombe dans le véritable péché originel, à l'image du mythe. Dans le Zohar (première partie de la bible juive), Lilith était la première femme, bien avant la venue d'Eve. Comme Adam n'arrivait plus à la satisfaire, aussi bien intellectuellement que sexuellement, elle partit avec Samaël, archange déchu de Satan. Adam demanda à Dieu de faire revenir Lilith. Dieu demanda à la première femme de revenir. Elle refusa. Il la posa face au chantage, soit elle revenait, soit 100 enfants périraient par jour. Lilith refusa : peut-être n'était-ce pas ses enfants, mais ceux d'Adam? Adam Revint à la charge auprès de Dieu et lui demanda une autre femme. Il insistait tellement que Dieu finit par extraire Eve d'une de ses côtes. L'insistance sans comprendre son propre manque de communication (Adam et Lilith n'ont pas communiqué entre eux) est typique d'une Lilith négative. On tombe alors dans le péché capital.


LUMIÈRE

Le symbole de la lumière image une limite parfaite, ainsi qu'un aboutissement. Valorisant le sombre et la décadence, la lumière est une connaissance, une illumination, l'intervention des Dieux, la vie, le salut, ainsi que le bonheur.


LIVRE

Symbole de sagesse et de science, le livre évoque le contenu de l'univers. Le livre de la vie est au centre de celui-ci, au centre du paradis.
C'est dans les livres que l'on espère trouver les réponses à nos questions. Le livre évoque aussi les traductions en langage clair et compréhensible.
Parole perdue, formule, spécification, intelligence, le livre facilite la compréhension.
Un livre ouvert exprime la matière fécondée, alors qu'un ouvrage fermé évoque la matière vierge ou secrète.



MAIN

La main exprime des idées d'activités, de puissance et de domination. Elle évoque le fait de commencer quelque chose. Effort de concentration, devise royale, maîtrise, prise de possession, invocation, manifestation porte la même racine étymologique que main.
Associé au nombre 5d5, celui de la synthèse humaine, la main est parfois synonyme de mort. Puissance et suprématie, action qui fait la différence, la main est yin en son contenu et yang dans son maintient.
Servant d'arme ou d'outil, elle se prolonge par des instruments. Permettant de distinguer celui qui s'en sert, elle évoque une ouverture de pensée, une décision, ainsi que tout ce qui permet à une idée de devenir féconde.
Les mains vides évoquent le fait d'être sans biens et sans droits.
La main droite symbolise la stabilité, une satisfaction de soi, souvent relative, l'apparence, l'avenir, le côté divin, par où l'on reçoit les cadeaux du ciel.
La main gauche indique l'insatisfaction, la revendication, le mouvement, la recherche d'une justice, ce qui peut progresser, être libéré et innové. C'est aussi la non-action, le côté féminin, la contemplation et la sagesse, mais elle peut aussi évoquer des tendances sataniques.
La main tendue évoque l'absence de crainte. C'est la puissance du temps destructeur, attribué à Kali. Le salut nazi repose sur cette origine symbolique.
Positivement, c'est la reconnaissance de ce temps, le temps est au-delà de la crainte et en délivre ceux qui
l'invoquent.


MANIVELLE

Se liant au symbolisme du cercle, la manivelle permet, à l'aide d'un mouvement de la main, d'établir une action et enclencher un mouvement. Le symbole est donc cyclique.


MAISON

Symbole de sécurité physique et de l'âme, la maison image un refuge temporaire. Refus de l'apathie, refus de l'adversité, la maison évoque une prise de position contre la souveraineté et le monde étranger.
Elle est le symbole de l'être intérieur, de la mère, ainsi que du sein maternel. Ce symbole est rattaché au signe du Cancer.
Une maison en ruines est le signe d'un manque de sécurité, d'une peur, ainsi que la possibilité de refaire du neuf avec du vieux.




MINE

La mine est un trou. Le trou ouvre l'intérieur à l'extérieur, il ouvre l'extérieur à l'autre. On tirait de la mine du charbon. Le charbon symbolise l'énergie occulte, c'est la possibilité d'atteindre la maîtrise du Soi, après avoir maîtrisé cette force. Le charbon ne s'allume pas de lui-même. On peut extraire des pierres de la mine.
La mine, quelle soit de diamants ou de charbon, représente la richesse intérieure. Les mineurs sont mal payés
pour leur esclavage difficile, se sacrifiant souvent pour les autres.
La matière extraite de la mine était jadis vivante.



MIROIR

Symbole de la sagesse et de la connaissance, de la manifestation reflètant l'Intelligence créatrice, de l'intellect divin réléchissant la manifestation, la créant comme telle à son image. Symbole aussi de la réciprocité des consciences Le miroir couvert est symbole de l'esprit obscurci par l'ignorance
Dans la tradition védique, le miroir est le mirage solaire des manifestations, il symbolise la succession des formes, la durée limitée et toujours changeante des êtres
Il est l'emblème de la reine en Chine et signe de l'harmonie, le miroir brisé étant celui de la séparation. Le miroir rond est céleste, le miroir carré est terrestre
On a dit du miroir qu'il était le symbole même du symbolisme
Le coeur étant symbolisé par un miroir, jadis en métal, la rouille symbolise le pèché et le polissage du miroir sa purification



MONSTRE

Symbole du gardien d'un trésor, des forces irrationnelles, de la résurrection


MONTAGNE

Symbole de la rencontre du ciel et de la terre



MOUCHE

Symbole d'une incessante poursuite
Symbole de la solidarité chez les bamiléké et les bamoun



MOUSTIQUE

Symbole de l'agressivité


Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 19:40
DAIS

Le dais est un baldaquin rectangulaire ou circulaire au-dessus des trônes ou des autels. Élongation de la matière, le rectangle évoque une matérialisation non stricte. Les dais sont donc une protection, centre du pouvoir et de la dignité. On reçoit, par le dais, le pouvoir de Dieu et on le redistribue aux hommes.



DEBOUT

Lorsqu'une personne est debout, en symbolique, cela signifie quelle est consciente d'elle-même, en esprit comme en corps. Il y a donc possibilité de décision.
Debout signifie : verticalement sur ses pieds.


DENTS

Les dents permettent de mâcher. Elles ont donc un rôle d'assimilation. On trouve le rapport avec l'énergie agressive, celle qui permet de faire face aux situations. Une absence de dents peut vouloir dire que l'on a perdu sa force agressive et sa jeunesse. C'est un signe de frustration et de castration.
Les incisives évoquent la réputation et la notoriété. Les canines sont symboles d'acharnement, de labeur et de haine. Les molaires évoquent la protection, la résistance et la persévérance.
Elles permettent une prise de possession autant qu'une perfection.
Possession parce qu'instrument du désir. Perfection parce que si on avale trop vite, elles n'ont pas le temps de faire leur esclavage, de prédigéré les aliments. On se trouve alors moins bien, car on digère moins bien les
choses.


DÉSERT

Le désert symbolise principalement trois idées.
La première est l'absence de différence. On prêche dans le désert, soit dit que l'on ne fait pas écouter.
La seconde est la solitude ou l'attente.
La troisième est une étendue superficielle sous laquelle se situe la réalité. C'est dans le désert que Jésus rencontre le démon. Dans la bible, le désert est peuplé de démons et de vie.


DIABLE

Le diable signifie adversaire.

Il oblige la dualité du bien et du mal. C'est lui qui a ce sale esclavage à faire, le rôle du méchant, celui qui peut nous permettre de devenir conscient de notre dualisme fondamental.
Lié aux symboles du dragon et du serpent, le diable évoque un point de tentation ou d'interdiction. Au-delà de ceux-ci, l'âme est perdue ou révélée, selon le choix effectué.
Chute de l'esprit, forces inconscientes qui détruisent la personnalité, le Diable est un diviseur qui se rapporte au symbole de la nuit. Il peut souvent changer d'aspect.
Les démons sont un signe d'inspiration intérieure, d'illumination soudaine. Ils sont démons, souvent parce qu'ils ont trahi leur propre essence. Ils peuvent aussi symboliser les terreurs inconscientes, la non reconnaissance de la dualité intérieure.


DIAMANT

Pierre parfaite, le diamant joue un rôle important dans la symbolique. Il a des vertus exceptionnelles, dureté, solidité, il raye et coupe tout, il est incorruptible Il est donc normal qu'il puisse évoquer également la souveraineté, le courage, l'égalité de l'âme, la libération de la peur et la réalité vaincue.
Cette pierre évoque aussi la durée, à la force et à la sagesse. C'est pourquoi il s'associe au mariage.
Le couple qui a une bague en diamant dure plus longtemps, dit-on.


DOIGTS

Les doigts ont tous leurs symboles et leur importance.
Le pouce représente le pouvoir mâle, physique et mental. Les romains ordonnaient la vie ou la mort des gladiateurs on levant ou baissant leur pouce. On arrête également avec le pouce, comme le font les auto-stoppeurs.
L'index représente la vie, le jugement, la décision et l'équilibre, le silence et la maîtrise de soi.
Le majeur représente la mort, l'affirmation de l'individualité.
L'annulaire symbolise la sexualité, les désirs et la sexualité.
L'auriculaire porte les mêmes spécifications que l'annulaire, mais en plus magique ou ésotérique. Les désirs deviennent secrets. Il sert à la divination et aux incantations. Il porte en lui la puissance des autres doigts.


DOUBLE

Le double renforce la polarité du symbole bénéfique/maléfique. Tout, dans la symbolique, possède aussi bien un sens positif qu'un sens maléfique. Le double augmente l'ambivalence, ce nombre peut renforcer un des
sens du symbole, un de ses côtés. Il peut même le redoubler.
Le double, pris dans son sens psychanalytique, se retrouve dans la dualité intérieure entre le bien et le mal. Dr. Jeckill et Mr. Hyde sont un exemple typique du double. Il est donc mauvais de trouver son double, et souvent, c'est un indice de mort. On retrouve cette recherche du double (souvent moins dramatique) dans le signe des Gémeaux.


DRAGON

Le Dragon est le symbole du gardien sévère, ainsi que le symbole du mal et des forces démoniaques. Par ce fait, il devient l'adversaire à combattre pour pouvoir accéder aux trésors qu'il cache dans ses mythes. L'immortalité est souvent gardée par le dragon.
Image du verbe créateur, Le dragon signe la résolution des contraires, puisqu'il peut ouvrir la voie. Germination, empereur, cette image archétypale peut être le yin ou le yang, le triomphe sur soi ou les tendances régressives.
La bouche de certains dragons crache le feu. Saint-Georges luttant contre le dragon évoque le combat perpétuel du bien contre le mal. En alchimie, le dragon est le symbole du mercure philosophal.


DRAPEAU

Le drapeau est un symbole de réunion collective autour d'une idéologie, symbole de commandement, de mobilité et de protection.



EAU

L'eau porte trois thèmes dominants : la source de la vie, la purification et la régénérescence. L'eau évoque l'infinité. Infinité de ce qui est possible, forme essentielle en substance de toute manifestation.
Origine de la vie, régénération corporelle et / ou spirituelle, fertilité, sagesse, grâce, vertu, compréhension, cohésion, souffle, l'eau se fond partout, s'infiltre partout. Médicament, boisson, philtre d'immortalité, l'eau évoque la purification rituelle.
L'eau, sous son aspect négatif, noie, étouffe, emporte, dissout, désintègre. Les orages destructeurs sont là pour nous rappeler les effets du déluge, si l'on ignore les conseils.
En astrologie, l'eau est ralliée à la fonction sentiment. Le sentiment est un jugement subjectif entre ce qui est bon ou pas, le bien ou le mal, etc. Une valeur intérieure est ainsi formulée dans le sens d'une acceptation, d'une peine ou une joie, un " oui " ou un " non ".



ENFANT

Symbole d'innocence antérieure à la faute (le péché d'Adam et Eve), l'enfant est lié au jardin d'Éden. État préliminaire à l'obtention de la conscience, l'enfant évoque la spontanéité.
Lorsqu'on observe une attitude puérile chez quelqu'un, c'est peut-être et dans certains cas, le signe d'une régression.
Victoire sur l'anxiété, conquête de la confiance en soi et de la conquête de soi, l'enfant reste le symbole d'une recherche de la pureté instinctive.


ÉLÉMENTS

Le FEU est le premier élément, qui caractérise les signes du Bélier, Lion et Sagittaire. La fonction psychologique déterminante est l'intuition. C'est une indication de force, de lutte, d'audace, mais il peut y avoir une tendance à l'exagération, à la dramatisation.

La TERRE a comme fonction la perception. C'est la fonction qui réunit le Taureau, la Vierge et le Capricorne. C'est une indication de réalisation matérielle, de sens pratique et de persévérance, mais il peut y avoir obstination, une mise en train difficile.

L'AIR (Gémeaux, Balance et Verseau) régit la fonction de la pensée. C'est une indication de souplesse, d'imagination, d'intelligence, mais aussi d'une certaine dispersion due au côté "girouette", parce que le sujet cherche à trop unifier les gens qui l'entourent.

L'EAU est le quatrième élément, qui possède la fonction sentiment, par les signes du Cancer, Scorpion et Poissons. Elle symbolise la discipline, un certain conformisme, de la sensibilité et de la rêverie. Mais il peut
y avoir une instabilité émotionnelle, due au monde extérieur et à l'entourage.


ÉPAULE

L'épaule est un symbole de puissance et de force de réalisation. C'est le pouvoir d'agir, de faire et d'opérer.
L'épaule nue peut vouloir dire arriver à séduire, selon son envie.


EPÉE

L'épée a deux tranchants. Cela évoque un choix à déterminer, une action à trancher. Associée au pouvoir militaire ou guerrier, l'épée est souvent liée à la Balance, dont elle évoque la séparation du bien et du mal, pouvant châtier le coupable. Coupable ne veut pas, en français, dire seulement fautif, mais aussi qui peut être coupé, tranché.
Liée au sexe, elle évoque le dualisme sexuel, lié par le mariage. Le symbole de l'épée est phallique, liée souvent à la libération des désirs.
Lumière et éclairs, l'épée image la quête pour la connaissance et contre l'ignorance. De ce fait, ce symbole se rattache, en astrologie, à la planète Uranus. Mais comme la lumière est solaire, l'épée se lie également au symbolisme du Soleil. Éloquence et discours sont souvent attribuée à l'épée.
Les vertus de bienveillance et de pouvoir sont aussi attribuées à l'épée. Si les guerres s'annoncent par l'épée, celle-ci y trouve une personnification : Excalibur est une épée magique, portant un nom, dans les chevaliers de la
table ronde.
Dans le tarot, l'épée représente élément air.


ÉTOILE

D'un symbolisme aérien, l'étoile évoque la lumière dans la nuit. Symbole de reconnaissance et d'esprit, elle affirme la fin des conflits, l'espoir puissant du phare qui guide le navire dans la nuit.
Selon le nombre de branches qui la forment, l'étoile accentuera l'espoir né du nombre en question. Image du Messie, l'étoile affirme l'esprit renouvelé. Appelées fenêtres du monde, les étoiles sont des points dans la nuit, points de lumière prouvant que l'obscurité n'est jamais totale. On les imagine comme lieu de repos des âmes mortelles, portant aussi le double de toute personne vivant sur terre.
L'étoile polaire est souvent figurée comme orientatrice, servant de repère dans la nuit. De ce fait, elle sert d'axe. De nombreux mythes existent sur elle.



FAUX

Coupées par la faux, les herbes se retrouvent toutes au même niveau. Ce symbole égalise toute chose existante. La mort, associée au symbole de la faux, tranche tout, surtout les illusions. Associé à tout ce qui coupe et tranche (trancher = décider), la faux transforme sans appel, de façon irrévocable et aveugle.


FEMME

La femme est un être humain sensible, la source d'un potentiel affectif. Elle cherche se rendre semblable au principe masculin, représentant parfois l'anima, partie inconsciente de la femme chez l'homme. Il arrive qu'elle symbolise l'empreinte d'une expérience de domination des individus.
La femme est une énergie apte à se cultiver, à apprendre. C'est aussi un rêve illusoire d'amour, c'est encore la Lune et ses cycles changeants. Il lui arrive de symboliser l'aspect froid, terrible et sans pitié de la nature, sans doute parce qu'elle plus liée que l'homme à l'Âme du monde.


FENÊTRE

La fenêtre symbolise la communication, l'ouverture et la réceptivité. Elle utilise le symbolisme de air. On pourrait voir dans la fenêtre ouverte la purification de l'air vicié de la pièce.
Permettant l'arrivée de la lumière, la fenêtre est la conscience de l'extérieur.
Si trois fenêtres figurant dans le même symbole, c'est souvent le rôle d'orientation cardinale qui est figuré. Le nord n'étant pas éclairé, puisque le Soleil ne s'y situe jamais, elles indiquent l'est, l'ouest et le sud. Le rôle communicatif est également évident dans les trois fenêtres.


FEU

Le feu représente les passions, l'enthousiasme et les amours. C'est aussi l'esprit, la connaissance intuitive.
Symbole de purification et de régénération, le feu porte les objets, les humains et les faits à un état subtil. Il donne de la saveur aux aliments.
Il ne faut pas oublier le diable, qui est le maître du feu, car le feu, c'est également la mort et la renaissance, moteur de toute renaissance alternative.
Symbole sexuel, il désigne aussi l'illumination, car c'est le prolongement de la lumière, dont l'action est féconde.
Le feu peut aussi étouffer par sa fumée, brûler et dévorer lorsqu'il est mal domestiqué. L'imagination exaltée peut avoir les mêmes conséquences. Il peut aussi évoquer la régression psychique.
Si le feu est un incendie, c'est le feu macrocosmique.
Si le feu est souterrain, c'est la sagesse humaine.
Si le feu est céleste, c'est la sagesse divine.
Si le feu est terrestre, c'est la conscience ou l'intellect.
Les feux follets peuvent symboliser les âmes errantes.



FLAMME

La flamme est un symbole de purification et d'illumination, ainsi que d'amour spirituel. C'est l'âme du feu.
Elle est, dans son sens négatif, discorde, révolte, éclat, envie et luxure.


FOUDRE

Symbole de toute puissance divine, de pouvoir créateur et destructeur, de génie et d'illumination, la foudre exprime le béni qui sacralise ce qui est consacré. La victime se trouve donc parfois glorifiée Intervention brutale, irruption de la divination, ce symbole s'identifie à la puissance génésique, par son rapport avec le phallus, d'où toute une évocation sexuelle.
On utilise la foudre pour chasser les démons. Le lieu où elle tombe est sacré. Ceux touchés et morts par elle sont glorifiés. La foudre est un principe de fécondité, autant qu'une tempête intérieure, obligeant à se surpasser.



FLEUR

La fleur exprime un élément passif, qui évoque l'amour et l'harmonie. Suscitant l'Etat venu du jardin d'Eden, Modèle d'art spontané et accompli, elle exprime l'instabilité, car elles sont vouées à un développement continuel ou encore se faneront.
Les fleurs, dans beaucoup de mythes, elles évoquent des étapes particulières entre les hommes et les Dieux.
Usées pour sacrer un sentiment, aussi bien triste (funérailles) qu'heureux (amour), elles peuvent être un centre spirituel de bonté et d'harmonie, le printemps, l'aurore, l'éloquence, la vertu ou la jeunesse.

Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 21:14
ABIMES

Les abîmes sont sans fond, ce qui évoque les états informels de l'existence. Ce symbole a un rapport avec l'indétermination de l'enfance, c'est une liaison avec l'inconscient, une interrogation suprême.
Certains mythes placent un monstre pour garder l'entrée des abîmes, quelquefois, c'est l'abîme elle-même qui est un monstre. Il avale les être et les recrache transformés.
Pour Jung, les abîmes sont en rapport avec l'image de la mère aimante et terrible. Ce symbole porte en lui la puissance et l'immensité de notre inconscient.



AILE

Les ailes servent à voler, ce qui leur confère toute une symbolique d'allégement, de légèreté, de libération de la pesanteur terrestre, de moyen de fuite absolu face au danger, car dans les airs, il n'y a plus de menaces, on est hors de la condition humaine terrestre. C'est transcender la nature humaine. C'est aussi un symbole de
victoire et de libération, de dégagement, d'affranchissement.
Les ailes doivent être conquises, grâce à une initiation ou une purification. C'est alors la récompense ultime. Les ailes des anges sont, par exemples, données après une vie pure et un combat contre le mal. De nombreuses cultures utilisent le symbole de l'aile dans ce sens.
Les ailes, c'est pouvoir aspirer à dépasser sa propre condition. C'est le désir de l'âme de se sublimer et de retrouver sa nature profonde, aérienne et libérée. C'est quitter le terrestre, le temporel pour accéder au divin. Les ailes, c'est donc aussi l'esprit. On dit que lorsqu'on est amoureux, on se sent pousser des ailes.
La connaissance et l'intelligence sont une autre symbolique découlant des ailes.
L'aile est aussi le symbole des déplacements rapides, ainsi que la roue. Les talons d'Hermès (Mercure) sont ailés, ainsi que son casque. C'est l'aspiration aux voyages, l'instant actif, vécu sous la forme d'un rêve. C'est donc de libération de la créativité qu'il s'agit, et non plus d'aspiration spirituelle.


AIR

L'air est un symbole lié au souffle et au vent. Invisible, l'air s'infiltre partout, éloignant le vide. Abstrait, éthéré, l'air permet la compréhension. Celle-ci peut toucher l'invisible.
L'air purifie lorsqu'il y en a assez. Cet élément diffuse et propage la vie, comme il le fait en permettant au pollen de féconder d'autres plantes. L'air est donc en relation avec la diffusion et la communication. Si le feu donne des flammes, c'est grâce à l'air. Alléger, voler, parler, protéger, attiser, voici quelques verbes qui correspondent parfaitement à ce symbole.





ANGE

Souvent porteur d'un message, l'ange est un symbole positif. Intermédiaire entre le ciel et la terre, l'ange transmet l'ordre spirituel, avertissant du sacré. Parmi les anges de la bible, Michel est victorieux des dragons et de la justice Raphaël aide les médecins et les voyageurs et Gabriel est un initiateur et un messager.
Il peut signifier les fonctions humaines sublimées. Les anges peuvent pêcher en s'unissant sexuellement aux femmes mortelles. Leurs enfants sont alors des démons. L'ange gardien est une partie de l'âme qui évoque le rôle protecteur de ce symbole.


ARBRE

Vie en perpétuelle évolution, l'arbre symbolise la régénérescence de I'univers. C'est la verticalité, prise dans le sens de la multiplication de l'esprit qui va vers le spirituel. La mort et la régénération font partie de du symbole, car l'arbre met en rapport le monde du dessous (par ses racines) avec le monde du dessus (avec ses branches et ses feuilles qui touchent le ciel). Son chemin va de l'invisible au visible. Lorsqu'il meurt, l'arbre renaît lorsque le printemps lui redonnera ses feuilles.
Réunissant les 4 éléments, il est normal que son symbole ait un caractère central et stable, évoquant la colonne vertébrale. Il est vrai qu'il peut symboliser l'unité de l'homme avec Dieu. Il peut être associé à la croix du Christ, car il peut s'élever au-dessus du plan de la réflexion. Il est courant de voir les savoirs secrets liés au symbolisme de l'arbre.
Les humains ont une attente envers l'arbre, celle de servir d'intermédiaire entre le ciel et la Terre, afin de les féconder, lui qui est déjà fécondé par l'air et la lumière. L'arbre symbolise la solidité et la stabilité, lui qui ne risque rien.
Androgyne parfait, (le pollen est issu de lui-même, l'arbre se reproduit par lui-même et se suffit donc à lui-même), l'arbre est aussi le processus d'individuation qui permet d'unir les inverses et les contraires. S'il y a deux arbres dans le symbole, c'est d'autant plus flagrant.
Les grands arbres évoquent une ambition démesurée. Si l'arbre est renversé, c'est que le cycle ne part pas vers un sens unique, mais bien dans les deux sens.
Si l'arbre est abattu, c'est un signe de castration. Si l'arbre est généalogique, c'est la chaîne des générations, la mémoire génétique qui se transmet par les gênes de l'ADN.
Si c'est un arbre de Noël, c'est ici le symbole de la continuation de la vie pendant la saison froide. C'est un symbole christique, de vie et de régénération de l'homme. L'arbre de Noël porte en lui différents arbres, celui de l'alliance, celui de la genèse, ainsi que l'arbre de vie, mythes qui ont alimenté l'inconscient collectif de notre civilisation
judéo-chrétienne.


ARC

L'archer est l'homme qui s'identifie à son projectile. Il vise quelque chose et a déjà atteint son image. Le symbole de l'arc se projette sur le sens du but, ainsi que sur le désir et la possession.
L'arc touche le trois, car il est ternaire : tension, détente et jet, arc, corde et flèche. Son symbolisme touche la sexualité et la partie guerrière de l'homme, pour des besoins de conquête. L'arc du Sagittaire évoque la
sublimation des désirs.
C'est la fonction royale du chasseur, un exercice spirituel. Pouvant établir un nouvel ordre des choses, pouvant abattre les ennemis, la flèche s'identifie à l'éclair et à la foudre.
Le tir à l'arc zen évoque une attitude non agissante, on peut toucher la cible, à condition de ne pas avoir de soucis, de but ou de désir.
L'arc symbolise parfois les sens, la tension d'ou provient nos désirs, liés à l'inconscient. C'est aussi la fécondation, le destin, de pouvoir de décision, les peuples primitifs, la destinée inévitable.
Dans Faust, Goethe disait : " Le premier acte est libre en nous, nous sommes esclaves du second. " Cela peut s'apparenter à l'arc.


ARGENT

Si l'argent ne fait pas le bonheur, il y contribue, dit-on couramment. C'est souvent l'objet de toutes les cupidités, et des malheurs qui en découlent. C'est, dans différentes doctrines ésotériques, l'avilissement de la conscience, la perversion de sa valeur.
Symbole du concret et de la vie matérielle sur cette Terre, l'argent est présenté sous la forme de papier et de pièces rondes, en métal pas toujours très précieux.
On dit que le silence est d'or et la parole d'argent, servant à communiquer ses sentiments et ne pas parler pour ne rien dire.
Le métal argent est en relation avec la Lune, sa couleur est le blanc, passif, féminin, froid et aqueux, en contraste direct avec l'or.
Symbole de dignité royale, l'argent peut évoquer divers niveaux de pureté. La symbolique chrétienne y place la sagesse divine.



AURÉOLE

L'auréole est le symbole de valorisation et de reconnaissance de l'exercice spirituel. Ce symbole valorise la tête. Cercle de lumière, l'auréole est également liée au symbolisme de la couronne. Elle rappelle l'aura.
Sanctification des saints de ce monde, on retrouve la trace l'auréole dans le chapeau carré des
universitaires. Cette fois, l'auréole marque une sanctification de l'esprit concret, par des études supérieures.


AVION

L'avion remplace, surtout au niveau des rêves, les anciens monstres ailés. Pégase, le cheval ailé, est remplacé par l'avion. C'est alors l'inspiration poétique et sublimée.
L'avion évoque la libération de l'être, suivie d'une certaine coloration sexuelle. Aspiration d'Icare, l'appareil permet de s'élancer dans les airs et rejoindre les oiseaux. Il évolue dans le domaine de l'esprit, des idées et des pensées. Il rappelle le dragon, associé également à la foudre et au tonnerre.
Précisons que l'avion est d'origine humaine, que sa conduite demande de la précision et de la dextérité, qu'il faut passer par toute une initiation pour le piloter, tout comme on le fait avec l'existence personnelle.



AXE

Bien des mythes se rapportent à l'axe du monde, symbole évocateur d'un centre permanent et stable. Autour de lui sévit la mort et l'impermanence de la vie, alors que l'axe du monde est inflexible.
Voie du milieu, l'axe permet l'écoulement du temps. Tout ce qui s'enroule ou touche à l'axe s'équilibre. La colonne vertébrale est aussi un axe.



BAGUETTE

Symbole de pouvoir des hommes sur le réel, la baguette s'approche du symbolisme du bâton, dont elle affine le rôle symbolique.
Attribut des Dieux et des magiciens, on la retrouve dans le symbole du caducée et des pharmaciens.
Outil des découvertes, centre de clairvoyance et de puissance, la baguette est un symbole rapprochant le monde réel du monde magique.


BALANCOIRE

Symbolisant l'alternance du yin et du yang, la balançoire peut toucher le rythme respiratoire, notamment dans le yoga. C'est, plus souvent, les mouvements célestes, ceux du temps et ceux des cycles, annonçant le renouveau. C'est aussi l'amour.
En chine, la balançoire servait à peser les talents et les vertus. Elle fait naître le vent, réunissant la femme qui se balance et l'arbre qui la soutient, tous deux symboles de vie.


BARBE

Portée par les héros des mythes, par Jupiter, Neptune ou le Christ, la barbe est un symbole de virilité, de sagesse et de courage. Couper la barbe d'un adversaire était un affront très grave. Il se cachait pour fuir le ridicule.
On donnait de fausses barbes aux femmes qui avaient fait preuve de courage. Les pharaons et dieux égyptiens portent une barbe postiche, signe de droit divin.


BARQUE

La barque est, dans de nombreux mythes, le symbole du voyage, d'une traversée accomplie, peu importe que ce soit par des vivants ou par des morts.
C'est la force magique. Elle peut aussi représenter la conscience du péché ou de la faute.
Parfois sous l'évocation de la sécurité, la barque empêche les pièges de la vie, du monde, des passions et qui empêche d'être submergé.
Point non sans importance, elle flotte sur l'eau.


BÂTON

Le bâton est une arme magique ou un moyen de soutien, celui du pèlerin, du berger ou du pasteur. C'est un axe, permettant un repère, signant une autorité. Le symbole est phallique.
Le rôle de contrainte ou de punition est évident, bien que le bâton soit également une arme exorciste, car elle libère et Moïse en fit naître des sources. Dans d'autres mythes, le bâton apprivoise les dragons. En chine, les forces maléfiques étaient chassées par le bâton.
Le bâton peut servir de monture quelquefois invisible, véhicule de voyages sur la Terre. On parle du balai de la sorcière, celle-ci étant assise sur le bâton du balai.
Dans la Bible, le bâton de Moïse est l'archétype d'une transfiguration de l'âme par l'esprit divin. On le
 retrouve en médecine, dans le symbole du caducée, logo des pharmaciens.
Tuteur, maître en initiation, le bâton représente, dans l'inconscient humain, l'autorité légitime, la vitalité, la régénération et la résurrection. C'est aussi un symbole d'exemple et de droiture.



BLÉ

Le blé évoque le retour des moissons, son culte était, dans la Grèce antique, dédié à Démeter. Cette déesse de la fécondité était l'initiatrice des mystères de la vie, à travers un grain de blé. C'est la garantie d'une permanence cyclique, garantie de la résurrection du blé par la multiplication de ses grains.
Le symbole du blé évoque aussi le sein maternel, le sein de la Terre, l'harmonie entre la vie végétale et la vie
humaine, soumises toutes deux aux exigences de la vie. Le blé était le cadeau des Dieux, nourriture essentielle et
primordiale.


BOUCLIER

Arme passive, le bouclier sert à la défense et à la protection. On l'utilisait aussi comme civière et permettait une protection guerrière totale.
Représentation de l'univers, arme spirituelle, il peut devenir miroir, permettant de garder la foi.


BOUCHE

Par la bouche passent le souffle, la parole et la nourriture. Animation de l'âme, elle évoque un certain degré de conscience, une faculté d'organisation, de construire et d'ordonner.
La face sombre du symbole est également capable de tuer, de déchirer et de détruire. La parole issue de cette image est parfois versatile ou menteuse.
Symbole de médiation, la bouche permet de communiquer. Les égyptiens pratiquaient un rite, l'ouverture de la bouche, destiné à préparer le défunt à se justifier face aux Dieux et à dire la vérité.
Certaines communautés ésotériques bâillonnent le novice pour symboliser l'acceptation de ne propager les secrets qu'avec l'autorisation de ses supérieurs.
L'absence de bouche évoque le fait de manquer de maîtrise du langage, de poésie ou de mal exprimer sa pensée.
La bouche et le feu peuvent être associés, comme la bouche des dragons, qui crachent le feu. Cela signifie, selon Jung, un lien de diffusion active de l'âme. L'âme insuffle la parole à la bouche.


BOTTE

Les bottes symbolisent le fait d'unifier les tendances collectives en couvrant les extrémités.
Rattaché au signe des Poissons, ce symbole évoque le besoin de s'échapper de l'impersonnel, d'oser la différence. Elles attirent l'attention, en habillant l'informe.


BOURSE

Les symboles se rapportant également à la bourse sont le Sac (à argent), le sachet, qui ont une symbolique de valeur comptable. C'est la recherche de protection et de salut accordé par le divin. C'est maintenir ses actions, ses valeurs, ou encore les perdre.


BRANCHE

Souvent, la branche représente un point d'appui sur lequel on peut se soutenir ou qui nous soutient. Matériel de construction, son côté malléable permet de construite radeaux, ponts, flûtes, cabanes, arcs, flèches.
C'est aussi un combustible, puisque la branche alimente le feu.
En Irlande, la branche est synonyme de baguette magique, associée au bâton. Sa musique est mystérieuse, permettant d'oublier la tristesse. La branche est l'interprète de la musique des sphères, instrument d'une musique cosmique.



BRIDE

La bride est une partie du harnais d'un cheval ou d'un âne, permettant de le conduire. Tenir la bride haute signifie se montrer sévère. On peut garder le contrôle de sa monture. En bloquant la bouche de l'animal, on garde la maîtrise.


BUISSON

Le buisson est un symbole assez paradoxal, dans le sens où il s'apparente au sexe féminin, le buisson ardent, le brûlant amour, qui cache des trésors.
Paradoxal parce qu'il exprime l'existence de Dieu, lorsque Moïse parlait à Dieu au travers d'un buisson.
En fait, le buisson exprime la vie cachée et non révélée sans la foi ou le désir, mais qui reste primordiale, comme peuvent l'être Dieu et la sexualité.



BULLE

La bulle symbolise l'éphémère, l'impermanence, le rêve et le fantasme. La bulle est créée, elle vole un instant, puis éclate, ne laissant aucune empreinte de son passage, On offrait des bulles ornementales aux dieux, lors des mariages, par exemple, chez les romains. Elle peut aussi évoquer la force protectrice. Ce symbole est lié au cercle.



CADUCÉE

Le caducée est un symbole d'équilibre par l'intégration de forces contraires. L'énergie est pure. C'est une arme contre la banalité, le règne spirituel sur la vie terrestre, le règne de l'esprit sur le corps et sur les serpents qui sont figuré entourant le bâton. Ces serpents peuvent représenter la pensée non positive, l'exaltation imaginative, les principes des dérèglements nuisibles.
Ce serpent crache son venin dans la coupe qui permettra de le recueillir et transformer son poison en médecine. La vanité est domptée et soumise, on retrouve son juste chemin.
C'est aussi l'harmonisation des désirs, l'harmonisation psychosomatique.



CAPITAINE

Le capitaine, officier haut gradé, suite des anciens chevaliers, est, dans la marine, le dernier à quitter le navire. Il dirige, assume ses responsabilités et montre l'exemple. Il doit se montrer ferme et résister aux tentations, vents, tempêtes et naufrages, puisque dans l'odyssée, Ulysse résista aux sirènes. Il est seul maître à bord après Dieu.
Si le capitaine est un capitaine au long cours, ses voyages portent sur une longue distance, sont fait sur l'eau. Cela symbolise la vie et les échanges rémunérateurs sur l'eau à grande distance où tout peut survenir.
Si le capitaine est un officier de terre, c'est un meneur d'homme, symbole de service et de pouvoir en même temps. Il devient l'interprète du pouvoir en place. Sa position permet un dialogue, une séduction du pouvoir viril, avec une large palette d'action.


CAPE

La cape évoque la coupole, la tente, la chaumière ou la case ronde, avec une ouverture servant de cheminée. Son symbolisme est ascensionnel et céleste.
Rituellement, son symbolisme évoque le fait d'être un représentant de Dieu sur Terre, la cape devenant la tente céleste, la tête allant vers Dieu. Le corps sert alors d'axe.



CAPUCHON

Le capuchon est une protection absolue, parce qu'elle est magique. Associé à l'invisibilité, le capuchon permet de n'être vu de personne. Il représente le monde divin, le fait de disparaître et mourir. Toute une symbolique phallique, donc sexuelle, ressort du symbole.


CARNAVAL

Le carnaval est un temps destiné aux divertissements, depuis le jour des rois jusqu'au carême. Le mardi-gras est le dernier jour du carnaval. Le carême est un temps d'abstinence allant du mercredi des cendres jusqu'au jour de Pâques. Cette fête célèbre le retour des jours plus longs, la lutte du jour contre la nuit, avec la victoire du jour sur la nuit.


CARRÉ

Le carré est le quatrième des quatre symboles principaux, qui sont le centre, le cercle, la croix et le carré.
Symbole en relation avec la terre, le carré est une figure fixée sur ses 4 côtés, qui empêche l'écoulement de l'énergie, à l'inverse du cercle. Cela peut indiquer un arrêt, surtout temporel. Tentative de stabilisation, peur de l'inconnu, solidification, stagnation, le carré évoque la matière, un besoin de rendre parfait l'instant présent et ainsi arrêter les réminiscences du passé.
Cette figure géométrique évoque la progression accomplie de la manifestation, symbole du monde qui s'est équilibré et qui s'est fixé.


CARREFOUR

Le carrefour, dans de nombreuses symboliques, évoque un choix, une croisée des chemins, l'ordonnance de toute création. Il est facile de se tromper de direction, donc de tomber sous la domination des puissances maléfiques ou de celles des instincts. C'est aux carrefours que l'on donne un sacrifice aux Dieux, souvent des offrandes d'aliments. On y place des obélisques, des pierres, des pyramides ou encore des statues.
On se rend compte que, si on ne connaît pas le chemin, la vie peut changer selon la direction que l'on prendra. Lieu de peur ou d'espérance, la route prise est souvent irréversible. Il arrive que, dans les mythes ou dans les rêves, le carrefour s'efface, indiquant que le choix est décidé.
Dans la mythologie grecque, Aphrodite devenait lubrique aux carrefours. Oedipe tua son père à un carrefour. Hécate était la déesse dédiée à ce symbole, dont on dressait sa statue à trois têtes et à trois corps sur ces points de rencontre.
Certains peuples placent le symbole du quatre sur les carrefours, d'autres le 3.
Hécate était une déesse régnant sur trois mondes, le ciel, la terre et les enfers. On lui attribue le pouvoir de l'imagination, fertile aux carrefours.
Chez certaines peuplades, on place les ordures aux carrefours afin que les esprits qui s'y situent puissent les transformer en bien.
Les monstres, lutins et autres fantômes, les femmes mortes en couche, apparaissent aux carrefours.
Ce symbole est une halte, un arrêt pour réflexion, afin d'agir sur les autres, en bien comme en mal.


CAUSE

La cause est une raison, un idéal, une lutte, étant dirigés par l'intellect ou l'instinct se voulant conscient. La cause est un engagement, évoquant l'impossibilité du status-quo. C'est le centre de la majorité des mythes.
Lorsqu'il y a lutte pour une cause, cela devrait permettre une augmentation de l'énergie spirituelle.



CEINTURE

Vêtement avant tout, la ceinture est un attribut humain, elle permet de joindre, de lier et relier (relier = religion).
Elle peut assurer, donner un pouvoir, donne de la force et de la prestance. Elle peut aussi soumettre, limiter, restreindre, la libertépersonnelle.
Aphrodite portait une ceinture qui rendait les hommes fous de désir lorsqu'elle la portait. Pour les romains, la ceinture est l'indication de désirs sexuels. Pour le moyen-âge, la ceinture est symbole de chasteté ou de fécondité, permettant d'accomplir un voeu lorsqu'on la noue.
Arrachée, la ceinture est symbole d'un abaissement et d'une mutilation, d'un outrage majeur.
Engagement, serment, voeu, le symbolisme de la ceinture porte en lui tout un attribut initiatique. Symbole d'une union, souvent intime, ou encore d'obstination dans la fatalité, elle permet d'affronter le danger.


CENTAURE

Le centaure est un être mythologique mélangeant le corps d'un cheval avec le corps d'un humain.
Il y a, dans la mythologie grecque, deux clans de centaures, ceux de Chiron, représentant le bien, et l'autre clan, plus indéfini et anarchique, symbolisant le mal. Ces derniers se nourrissaient de chaire crue, d'une nature sans retenue et très violente.
Chiron était un centaure, fils de Cronos, frère de Jupiter. Il fut blessé lors d'une guerre contre ses frères de race, par une flèche qui avait été plongée dans le sang du dragon de Lerne. Il fut touché dans le flanc, dans sa partie animale. Immortel, il ne pouvait mourir, mais il souffrait beaucoup. Plus il souffrait, plus il devenait humain et sage. Il finit par donner sa vie pour un humain qui l'avait mérité. Le Sagittaire, signe symbolisé par cet être mythique, souffre beaucoup de ses instincts, comme s'il y avait là une blessure inguérissable.
De ce fait, le centaure symbolise la bête en l'homme, qu'il faut transcender. Les hell's angels, les anges de l'enfer, rockers motards et célèbres, marginaux indomptables, peuvent être la représentation de ce mythe, durant ce siècle.
Si un homme saute sur son arrière train, cela peut symboliser une prise de possession, une maîtrise, une domination. C'est le rodéo, sauter sur ses passions, afin de les maîtriser, les transformer et les transfigurer. Il y a ici un caractère d'urgence, une prise de contrôle. Parfois, cela se projette sur un côté sportif.


CENTRE

Le centre est un des quatre symboles principaux, qui sont le centre, le cercle, la Croix et le carré.
Le centre permet d'organiser les contenus issus de l'imaginaire. Il peut aussi renforcer les dualités intérieures, accroître les idées ou les inhibitions, mais il peut aussi se projeter vers l'extérieur par une action ou une création.
Principe, hypothèse, loi, élément, origine, la présence du centre se veut universelle et infinie. C'est un point où se concentrent les énergies. C'est par le centre que s'organisent les choses. Parfois sur une élévation, tout centre de pouvoir législatif est unique pour chaque pays de notre Terre.
Planificateur, le centre peut porter une forte intensité, un pouvoir décisif peut en découler. C'est un seuil, en
quelque sorte. Il permet s'assurer les différentes autres parties.
Le Christ est le centre de notre civilisation judéo-chrétienne.


CERCLE

Le cercle est le second des quatre symboles principaux, qui sont le centre, le cercle, la Croix et le carré.
Issu du point, le cercle ne se divise pas. De ce fait, la différenciation est absente. Les classements sont créés par les cercles concentriques, le symbole étant en liaison avec les étapes du progrès intérieur. Le cercle effectue une boucle dans le temps, ce qui le définit comme continu et en rapport avec les cycles et la divinité.
On retrouve le cercle en astrologie, dans les différents cycles planétaires, participant à l'harmonie céleste. C'est un
symbole touchant l'intelligence, touchant les mutations terrestres. C'est la totalité, la perfection, ce dernier mot étant
dans son sens originel : Finir, terminer ce qui est entrepris et ne plus avoir à reprendre.
Dans certains combats, les deux opposés s'affrontent dans un cercle qui évoque une limite occulte et infranchissable. Les interrelations entre le ciel et la terre sont ainsi décrites dans le cercles. Ces cercles sont associés aux mythes du feu et des héros, ainsi que ceux solaires.
Les cercles sont symboles de la parole. Le premier touche le sens exact, le second le sens comparatif et le
troisième le sens mystique.
Il touche, selon Jung, la totalité de la psyché, le Soi. Il est également le symbole de bouclier protecteur face aux parties directement vulnérables de l'individu, en prenant la forme de bijoux.





CHAPEAU

Symbole de suprématie et de supériorité, le chapeau s'associe au symbolisme de la couronne.
Procédant à un besoin d'identification, le chapeau évoque les idées, une autre vue du monde (Jung). C'est parfois les responsabilités et son rôle peut être médiateur.


CHAR

Symbole de rapidité, du monde, du Soleil, de la manifestation, expression de l'habileté et de la vertu, le char véhicule le héros. C'est donc un symbole de puissance, parfois sexuelle, mais toujours masculine.
L'animal qui conduit le char teinte de son symbole l'action effectuée par ce symbole.
Celui qui le conduit est l'esprit, le maître, le décideur, que ce soit au ciel comme sur la terre. Le soleil est tiré par le char d'Apollon. Le char véhicule le bonheur et le malheur. Il faut conduire les puissances psychiques, c'est
l'esprit, le conducteur, qui s'en charge.
Le char évoque aussi de nos jours la voiture.



CHÊNE

Le chêne est le symbole de l'hospitalité et est l'équivalent d'un temple. C'est un arbre sacré.
Investi des privilèges divins, il attire la foudre et évoque la majesté et la force. C'est l'arbre des révélations, ce qui souligne son rôle axial, rôle de communication.
C'est l'arbre de la sagesse, sacré des druides


CHEMINÉE

Les cheminées sont des voies de communications, où passent aussi bien les sorcières que le Père Noël. Elle relie le ciel et la terre, preuve de l'existence, d'une vie dans la maison. C'est un souffle, la respiration familiale.
Son symbole rejoint le Feu et la chaleur.
La cheminée est un lien social.



CHEVEUX

Les cheveux ont une importance marquée dans la symbolique. Symbole de pouvoirs, de rapports intimes, de personnalité, précédant les relations avec le ciel, les cheveux indiquent également l'indépendance de l'individu.
Évoquant tout un processus d'identification, les cheveux symbolisent une qualité aristocratique (en grec : gouvernement par les meilleurs) ou noble. Les cheveux courts sont portés par les inférieurs, tandis que les cheveux longs sont portés par les décideurs. Les cheveux sont le centre de l'âme, le centre de la force vitale.
L'âme et la destinée se lient aux cheveux, signe d'amour et de volonté. Il y a aussi un lien avec l'herbe, chevelure de la terre.
On se laissait pousser les cheveux ou la barbe ou moustache lors de deuils. Si on se laisse peigner, on autorise un geste d'amour, d'intimité et de confiance.
Les cheveux défaits sont symbole d'injustice, d'éléments effrayants. La Gorgone (Méduse) avait des serpents à la place des cheveux. Son regard changeait en pierre ceux qui la regardaient en face. Elle symbolise le chaos issu de l'injustice.




CLÉ

La clé possède un symbolisme double d'ouverture et de fermeture. Son symbole se projette sur diverses formes de pouvoir, sur des tentatives de solutions. La clé permet de lier et de délier, d'ouvrir et de fermer. La clé permet d'accéder aux petits et grands secrets.
Dans les mythes, la clé garde les portes et les routes. Au japon, la clé évoque la prospérité. Elle est une nourriture spirituelle, un maître initiateur, le chef, celui qui détient un pouvoir de décision et de responsabilité.
La clé marque le fait d'avoir été initié. C'est un mystère à percer, une action difficile à entreprendre.
L'illumination et la découverte sont naturellement présents dans ce symbole initiateur.


CLÔTURE

La clôture évoque des limites. Ce symbole évoque une protection, ou encore une crainte d'être envahi. C'est aussi un symbole de possession et de contrainte.


CLOWN

Le clown est un symbole rarement drôle, dans les mythes. Anciennement appelé bouffon (du roi), le symbole se rattache aux mythes des rois assassinés, à l'inversion des propriétés royales, par le genre que se donne le bouffon. Il est pourtant écouté pour ses conseils déguisés.
La crainte est remplacée par le rire, la rigueur royale est inversée par l'irrévérence. Le clown inverse les symboles, obtenant le revers de la médaille, puisqu'il permet de comprendre la dualité en chaque chose en chaque être. S'il peut comprendre son sentiment d'être divisé, s'il peut comprendre la conscience de ses rêves, il peut devenir un facteur d'équilibre et de progrès, car il permet de comprendre le miroir de la dualité, la conscience sarcastique.
Si le bourreau est associé au clown, c'est le signe d'une régression ou d'une faiblesse.
Les représentations du clown doivent être intégrées dans un ordre nouveau et plus humain.


COEUR

Le coeur est rattaché au centre, centre cette fois vital. Le coeur est le centre des fonctions individuelles, centre de l'individualité, centre de la personne qui effectue un retour spirituel.
Le coeur a un mouvement d'expansion et de résorption. C'est la terre et le feu. Le coeur gouverne, c'est le maître su souffle, de la vie et de la volonté, celui de l'intelligence. La présence divine est consciente, ici.
Siège de la sagesse et de la vie affective, le coeur pense et décide de ses projets.
C'est la personnalité latente, la conscience secrète, le subconscient. Il peut également la vierge inviolée, la voix de l'intuition. Le coeur, c'est aussi la bonté et le courage, la base de la nature intellectuelle, consciente d'elle-même.
En astrologie, le coeur est en relation avec le Soleil et le signe du Lion, points du thème astral ayant besoin d'une reconnaissance pour leur véritable valeur et pour leur conscience de la personnalité.


COLLIER

Symbole d'attache, le collier est relié symboliquement au cercle. Il peut symboliser une dignité, une récompense, une fonction ou un lien, affectif ou autre Il préconise un ordre, évoquant la solidité ou la désagrégation de ce qu'il image. Il signifie aussi engagement, relation, et peut avoir même un lien avec la sexualité.


COLLINE

La colline est la première manifestation d'une création. C'est le début d'une émergence, d'un autre monde plus sécurisant (on y construisait des châteaux).


COLONNE

La colonne a été très utilisée dans la symbolique, autant qu'en architecture. Support avant tout, ce dernier évoque l'axe. Rattachée comme ce dernier au symbolisme de arbre, celui-ci trouve dans la colonne une source humaine et non plus naturelle.
Par sa solidité, la colonne évoque l'affirmation ou la certitude de soi, que l'ego conscient est enfin formé. S'il y a deux colonnes, selon O. Wirth, celle de droite exprime le principe mâle et celle de gauche le principe féminin. Elles ont une connotation sexuelle, due à l'expression phallique de la colonne.
La colonne exprime aussi les limites à ne pas franchir. Symbole de gloire après la victoire, de connaissance si des lettres y sont gravées, la colonne exprime un symbole inaltérable.


COMPAGNON

Le compagnon est pris dans le sens d'un ami, du mari, d'une personne accompagnante, d'une même caste.


CONSTRUCTION

Dans la symbolique, les constructions sont des manifestations universelles. Le chaos est ordonné par leur présence, la matière est harmonisée, et, par conséquent, l'âme fait de même. C'est aussi un symbole de rigueur et de méthode.
Les constructions servent à se protéger. Bouddha préconisait de se méfier des constructions mentales, car elles créent des besoins, qu'il faut assouvir.



CONFLIT

Le conflit évoque une possibilité d'une transition d'un contraire à un autre, indiquant le renversement des tendances. Ceci en bien comme en mal. La réalité et l'instabilité dues aux circonstances ou à l'individu, l'incohérence psychique, quelle soit collective ou personnelle, sont évoqués par ce symbole dynamique.
La planète Mars est en rapport, en astrologie, avec les conflits.



CONTINENT

Symbole lié aux modèles culturels et aux expériences vécues, le continent peut également ressortir, dans l'univers des symboles, comme monde des représentations, des passions et des désirs, sans avoir forcement affaire avec les parties du globe. Il peut évoquer également une forme de racisme qui s'ignore.


CORBEILLE

La corbeille a un contenu. Elle peut servir à contenir les provisions, le pain. Elle s'apparente au sac.
Elle peut garder des trésors ou des mystères.


CORDE

La corde symbolise la solidarité, l'union, l'ascension entre le ciel et la terre. La corde vient du ciel, et non de la terre. De ce fait, il faut chercher la grâce qui permet de s'élever, lorsque ce symbole est présent. Vouloir partir du bas ne sert à rien, ici.
La corde est également une semence divine, une concentration, parfois un châtiment. Elle est protection, devenant une arme contre les démons. Elle garde les vents enchaînés et permet l'ascension vers le divin.
La corde est également liée aux symboles du serpent, de arbre et de l'axe.
Voir aussi :
Noeud.


CORNE

La corne symbolise la puissance. Issu du symbolisme solaire et lunaire, il peut avoir un rôle fécondant, comme les cornes du taureau, femelles et lunairesdlune, ou solaires, comme celles du Bélier. La corne solaire s'apparente à la puissance virile, mâle, agressive et sexuelle, tandis que la corne lunaire s'apparente aux cycles de la vie, périodiques et intarissables.
La face sombre du symbole évoque les régressions, puisque le diable porte des cornes.
La corne évoque toujours une initiation, pouvait être positive ou négative.


COUPE

La coupe symbolise l'essence d'une révélation. C'est la recherche de l'immortalité ou la connaissance obtenues au prix de la mort. Image de fidélité, de sentiments, de complicité, elle est présente dans l'association, ainsi que dans le mariage.
Au plan supérieur, on la retrouve dans la destinée humaine, évoquant la souveraineté. Préparation à une communion, elle évoque aussi le vase d'abondance et celui d'immortalité.
La recherche de l'immortalité représente parfois une peur de n'avoir à payer le tribut de l'âme au divin qui la jugera une fois l'homme mort. On s'y soustrait par l'immortalité.
C'est aussi le non-renoncement aux biens terrestres.


COURONNE (MITRE)

La couronne prend sa place au sommet de la tête. Prolongement de celle-ci, sa forme est ronde. La matière dont est faite la couronne évoque les forces reçues par rapport à la mission qui est confiée à celui ou celle qui la porte. La couronne image le pouvoir, ainsi que la lumière.
Symbole de consécration et d'identification, mais cette fois plus impersonnels, en rapport aux cheveux qui sont
personnels, la couronne appelle le salut éternel, l'initiation, la supériorité, une vie au-delà de la moyenne. La mitre est la couronne des papes, à évocation plus religieuse, plus spirituelle.
La couronne évoque le détachement de la masse et réussir.


COUTEAU

Le couteau évoque une force active qui tranche (décide) ou modifie une matière passive.
Arme cruelle, exécution légale ou non, mort, punition, représailles, vengeance, le symbole du couteau est aussi l'outil des sacrifices, une acceptation de servir et également un objet sexuel.
Le couteau évoque le esclavage à réaliser, une mission divine à effectuer.



CROIX

La croix est le troisième des quatre symboles principaux, qui sont le centre, le cercle, la croix et le carré.
Il s'agit d'aspects intermédiaires de la Terrestre, souvent très subtils. La croix est également une orientation, une diffusion, un ralliement, une récapitulation, une part, le temps qui s'écoule, Jésus, les quatre éléments, dans le sens où ce symbole est une fonction de synthèse et de mesure.
Point de rupture, protection envers ce qui est mystérieux et caché, la symbolique de la croix peut se rattacher à arbre de vie, à la totalité du cosmos, ainsi qu'au monde dans sa totalité.
La civilisation judéo-chrétienne en a fait une représentation d'un sacrifice.


CRUCHE (POT)

La cruche est un symbole de stupidité. Le pot demi-plein est l'image du sot, puisque la sagesse se doit d'être pleine. Ce symbole peut se retrouver évoquer le karma, façonné par nos actions. Ce symbole féminin évoque aussi les génies domestiques.
La danse du pot est un rite de fertilité très sexuel. Le liquide contenu évoque les possibilités de concrétisation.
Le pot est aussi en rapport avec la surdité et les oreilles, puisqu'on dit : "Sourd comme un pot ", évoquant la communication.


CUIRASSE (ARMURE)

La cuirasse et l'armure sont des boucliers personnels. Le symbolisme de protection est donc plus personnel. Chaque cuirasse a sa faille, évoquant la faiblesse provoquant la perte de celui qui la porte.


CUVE

La cuve symbolise la régénération, la purification et stimulation nécessaire au renouveau. Divers mythes d'initiation ont recours à ce symbole évoquant l'attente préparatoire avant d'accéder à un niveau supérieur.
Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article