Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog aladiah
  •   le blog aladiah
  • : Un cartoscope journalier, des chroniques, des symboles, Enfin un bon morceau de vie... un partage de mes savoirs, de ma cuisine, de mes livres, de mon amour des animaux et de beaucoup d'autres choses encore...
  • Contact

Mon nouveau blog : http://maryn.eklablog.com/

C'est mon tarot préféré, celui qui répond le mieux :

 

http://maryn.eklablog.com/

Recherche

Sur Facebook

Sur Facebook



 

 

 

 

Le cartoscope de Maryn

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez maryn sur Hellocoton

...Combien êtes vous

En temps réel :)

23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 20:19



Personnes nées entre le 13 mai et le 9 juin

Divinité : Ossian

L'aubépine est la plante du mois de mai, le buisson odoriférant et gracieux, emblème de la fécondité et du sens artistique.

Imprévisibles, changeants, prompts à recevoir mais beaucoup plus lents à agir, les natifs de l'aubépine sont d'irréductibles créatifs qui, parfois, n'hésitent pas à détruire leur oeuvre pour la reconstruire en l'améliorant.

Ils axent volontiers leur infatiguable volonté sur l'éducation des plus jeunes, en se présentant plus comme un modèle amical que comme une autorité à respecter.

Vifs et curieux, ils restent d'ailleurs longtemps jeunes et conservent une âme d'adolescent toujours prêt à s'émerveiller et à s'étonner.

Très sensibles à la grâce et à la beauté, ils se laissent aisément prendre dans les filets de l'amour, qu'ils fuient ensuite avec la légèreté d'un papillon en quête d'une autre fleur.

Mais l'amour des enfants et le désir d'élever les leurs, jouent quelquefois un rôle décisif, en devenant le ressort qui les poussent à franchir le pas fatidique du mariage.







Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 11:01




Personnes nées entre le 15 avril et le 12 mai

Divinité : Epona ou Rhiannon

L'arbre qui pousse vite et abrite de ses frondaisons les mystères des amants, parle un langage symbolique de fécondité et de douceur.

Comme leurs bois, souples mais résistants, les natifs du saule savent surmonter les difficultés et doser leurs efforts, tant physiques que psychiques, pour ne jamais se retrouver à court d'énergie.

Forts d'une élégance innée et d'un charme instinctif, ils suscitent l'approbation, même imméritée :
Souvent en effet, ils ont recours à leurs capacités de séduction pour plier les évènements et les personnes à leurs avantages.

Ils entretiennent d'excellents rapports avec l'argent et ont la manie de la propriété, qu'ils pousuivent avec constance et défendent avec obstination.

Le jeu amoureux les intrigue, mais ils ne se laissent pas emporter par le romantisme et gardent toujours le coté pragmatique de la vie bien présent à l'esprit.

Ils apprécient la nature, la campagne, les bons petits plats, la paresseuse sensualité de la joute érotique, mais ne dédaignent pas pour autant des plaisirs plus raffinés comme la musique et l'art.






Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 11:04




Personnes nées entre le 18 mars et le 14 avril

Divinité : Bran

En raison de sa résistance proverbiale à l'eau, l'aulne a été utilisé dans les temps plus reculés comme support dans les fondations.

Dans la mesure ou il se prête également à la fabrication d'instruments à vents, il renvoie au symbolisme du combat auquel les guerriers étaient encouragés par le son d'un cor.

Solidité, résistance et force de caractère :
Tels sont les traits marquants de ces natifs obstinés, impétueux et déterminés à atteindre leur objectif qu'ils poursuivent sans se ménager.

Nés pour commander et pour combattre, ils risquent cependant de heurter par leur rudesse des caractères plus indécis et sensibles.

En compensation et malgré leur despotisme, ils sont généreux, brillants, courageux : de vrais leaders en somme, incomparables quand il s'agit d'organiser et de diriger.

L'autoritarisme ne les quitte pas non plus en amour où ils manifestent toute leur fougue en se jetant à corps perdu dans les relations, sans prendre le temps d'en apprécier leurs conséquences.

Ils font preuve d'une sexualité brûlante, mais peu attentive aux besoins de leur partenaire : Quand ils convoitent un objectif, ils ne se soucient pas un instant de blesser pourvu qu'ils arrivent à leurs fins.






Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 19:12




Personnes nées entre le 19 février et le 17 mars.

Divinité : Diancecht ou Gwydion

Le frêne est l'arbre cosmique : suspendu à ses branches, le dieu Odin acquiert la connaissance des runes.

Médiums et idéalistes, les natifs du frêne construisent leur propre monde intérieur pétri de songes, de rêves et de romantisme.

Peu actifs et manquant de courage, ils n'ont absolument pas l'esprit de compétition et préfèrent se vouer à une existence confortable, à l'abri de tout risque.

Ils ne se sacrifient pas volontiers pour obtenir un bonheur qui leur tient pourtant à coeur.

Pour atteindre leurs objectifs, ils misent davantage sur l'intuition et le potentiel magique, d'ailleurs inhérents à leur plante-guide, que sur la volonté, qui laisse souvent à désirer chez eux.

Sages et pensifs depuis leur plus tendre enfance, ils savent puiser en eux la solution apte à résoudre chaque problème, en entrant en communication directe avec l'infini.

Dociles et souples dans leurs intentions  comme dans leurs sentiments, ils aiment tendrement mais jamais trop longtemps.

Courtiser pour être courtisé : Voilà le jeu subtil, sensuel et léger auquel ils succombent pour de brèves parenthèses de douce folie.






Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 19:09




Personnes nées entre le 22 Janvier et le 18 Février.

Divinité : Brigit

L'arbre magique du commandement, avec lequel les druides fabriquaient les baguettes divinatoires, confère une pincée de mystère et de magie aux natifs de son signe également.

Magnétiques, inventifs, mais toujours un peu secrets, ces derniers oeuvrent toujours dans l'ombre avec une imagination enviable, puis surprenant en sortant de leurs chapeaux de véritables merveilles.

Sympathiques, originaux et perpétuellement joyeux, ils possèdent une remarquable force psychique qui leur permet d'affronter les situations les plus embrouillées, pour eux mêmes comme pour les autres, en trouvant à chaque fois le bon mot qui rassure et console quiconque est en difficulté.

Ils aiment la culture et toutes les nouveautés capables de stimuler leur esprit insatiable, attiré par l'art, l'occultisme et la médiumnité.

En amour, même quand ils nourrissent des sentiments profonds, ils ont tendance à les dissimuler, peut être par pudeur, mais on peut compter sur leur sincérité.

Aux passions incendiaires et tyranniques ils préfèrent les valeurs plus paisibles de l'amitié, et, font preuve à cet égard d'une disponibilité sans bornes.

Et quand ils décident enfin de s'attacher, ils témoignent d'une tendresse et d'une fidélité infaillibles envers leur partenaire.






Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 19:56




Personnes nées entre : 24 décembre - 21 janvier

Divinité : Dana ou Céridwen


Après la fonte des glaces, ce fur le premier arbre qui apparut sur la terre, d'où sa signification symbolique de début de la renaissance.
Ce n'est pas un hasard, si dans le symbolisme celtique, il représente l'arbre maternel de la fécondité physique et spirituelle.

Gracieux, distingués, raffinés et, sous leur écorce fragile, dotés d'une résistance exceptionnelle, les natifs du bouleau s'adaptent à toutes les situations.
Intelligents, intuitifs, et plus enclins aux plaisirs intellectuels que physiques, ils n'aiment pas entrer en compétition et encore moins se mettre en lumière.
Elégance, harmonie et sobriété sont les maîtres mots de leur existence, qu'ils préfèrent mener dans des endroits tranquilles, à l'abri du désordre et du stress.

Sur le plan professionnel, ils se montrent toujours à la hauteur des situations, qu'ils affrontent avec calme, un profond sérieux et beaucoup de compétence.

Un soupçon de froideur et inhibition en amour.

Excellentes protections face à l'adversité.





Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 19:31



Spécial pour Brigitte, et le gateau de mariage, la symbolique de la corne d'abondance...

Certes, dans l'iconographie médiévale, les cornes sont l'attribut de Satan et donc un symbole diabolique.

Mais, il faut se rappeler qu'elles pourraient aussi être le signe d'une sagesse supérieure, comme dans le cas du MoÏse de MIchel Ange, représenté par le sculpteur avec des petites cornes sur la tête.

La vigueur nécessaire au guerrier pour sonner la corne, Roland meurt en dépensant ses dernières énergies pour souffler dans la sienne, afin de lancer l'alerte et d'inciter au combat ses compagnons, en a fait l'emblème de la puissance et du courage en bataille.

Chez les gaulois, elle servait à orner les casques militaires.

Un cas à part est la corne d'abondance, en latin cornu copia, qui, dans la mythologie classique, est le symbole de la prospérité...

Elle est le symbole de la déesse romaine Cérés, déesse de la fertilité et de la plénitude.

Dans l'iconographie païenne, elle est le symbole de la richesse, de la prospérité, de la générosité et de l'abondance.

Elle est symbole de richesse, pas uniquement au point de vu matériel, symbole bien connu de l’abondance, de la fécondité, de la fertilité et de la joie.













Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 17:08




Dans l'égypte ancienne le lotus bleu était un symbole solaire, car comme l'astre doré, il s'ouvrait le jour et se refermait la nuit.

Cette cyclicité lui a aussi donné une valeur de renaissance, vois même d'immortalité.

Mais, c'est surtout en orient, de l'Inde au Japon, que le lotus est devenu un symbole central de l'iconographie religieuse ancienne et nouvelle :
- Le temple de la religion bahaë à Delhi est un exemple spectaculaire du succès de ce symbole.

Du fait qu'il nait dans des eaux stagnantes et troubles, mais exhibe une beauté exceptionnelle, il est considéré comme l'emblème de la pureté qui se dégage de l'impureté qui l'entoure.

Dans la mythologie égyptienne, le soleil nait d'une fleur de lotus.

En Inde, le bouddha est souvent assis sur cette fleur, sa nature totalement pure n'est pas affectée par la sordité qui l'entoure, comme un lotus dans son étang.

De ce symbole, qui représente la nature du bouddha, vient le nom du fameux texte bouddhiste : le soutra du lotus :
- L'idée centrale de cette oeuvre est que chaque homme a en lui la nature du bouddha et peut donc accèder à l'illumination.






Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 19:06




En général, le pentacle est un sceau magique qui contient des symboles (figures géométriques, lettres hébraïques, mots latins, ...) qui ont le pouvoir d'évoquer des puissances invisibles.

Le pentacle est souvent identifié au pentagramme quand celui ci est représenté sous forme d'étoile à cinq pointes, mais il peut aussi être tracé sous forme de pentagone.

Le pentagrame est attesté pour le première fois en Mésopotamie en tant que symbole astronomique.

Plus tard, on le retrouve chez les pythagoriciens, où il représentait la hygieia (santé en grec).
Au sein de cette école philosophique, chaque pointe du pentagramme indiquait un des quatre éléments fondamentaux du monde (eau, terre, feu, air), plus un cinquième mystérieux et divin appelé idéa ou iéron.

Dans le paganisme gréco-romain, le pentagramme était un symbole lié aux déesses Vénus et Koré.

Dans le christianisme, le même symbole évoquait les cinq sens et la santé : les cinq extrémités pouvaient aussi signifier les cinq blessures reçues par le Christ sur la croix (mains, pieds et coté).

Dans les romans de la Table ronde, le pentagramme était le symbole du chevalier Gauvain.

Il est devenu ensuite un symbole de foi pour les néo-païens (spécialement la wicca, liée au culte des sorcières) :
Ceux ci reprennent le signe pythagoricien en y ajoutant un cercle qui entoure l'étoile et qui est censé indiquer l'harmonie universelle qui lie ensemble tous les éléments.

Dans la franc-maçonnerie, le pentagramme est devenu ce que l'on appelle l'étoile flamboyante.






Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 20:18



Le scarabée est connu surtout comme un symbole égyptien.

On le trouve souvent représenté avec un soleil entre ses pinces, car c'est, en effet, un symbole solaire.

Cette association apparemment étrange vient du fait que le scarabée est censé renaître de sa propre décomposition, comme le soleil qui se lève des ténèbres où il s'est couché.

D'ailleurs le scarabée correspond au dieu Khépri, celui qui vient à l'existence, seigneur du soleil et de la renaissance.






Repost 0
Published by Maryn - dans Symboles
commenter cet article