Le labyrinthe

Publié le 25 Octobre 2009





Selon le mythe, le labyrinthe a été construit à Cnossos pat Dédale suivant la volonté du roi crétois Minos.

En ce lieu hanté par le minotaure étaient enfermés des jeunes athéniens condamnés à mort :

Les athéniens avaient auparavant tué le fils de Minos Androgée, et c'est donc après avoir été vaincus par le roi crétois qu'ils furent contraints d'envoyer tous les neuf ans quatorze jeunes destinés au labyrinthe en guise de tribut.

Ce sera Thésée qui vaincra le terrible monstre et qui sortira ensuite du labyrinthe, grâce au fil que la fille du roi, Ariane, lui a donné.

Au delà de la mythologie grecque, le concept de labyrinthe se retrouve dans de nombreuses cultures :

- Il est par exemple gravé sur le sol des cathédrales.
- On le retrouve dans la franc-maçonnerie.
- On le trouve aussi dans le mandala bouddhiste.

En tant que symbole de protection qui cache un centre sacré, auquel pourra accèder seul celui qui surmontera l'épreuve des détours :

- La détermination contre les distractions.

Le mal, au contraire, ne pourra menacer le trésor ainsi protégé.

Pour l'alchimiste, le labyrinthe, appelé "labyrinthe de Salomon", est le symbole de son art et de ses difficultés.






Rédigé par Maryn

Publié dans #Symboles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :