Des remerciements, et des larmes...

Publié le 13 Janvier 2012

 

 

Chris-montsouris-002.JPG

 

 

 

Il est des jours où vous réussissez dans ce que vous aimez faire...
Des jours, où même lorsque l'on sait que l'on n'est pas investit d'une mission, et où l'on fait certaines choses avec beaucoup de respect et d'humilité, on est touché par ce qui est, ce qui arrive.
Ce jour là, l'une de mes élèves, Indis, voulait progresser dans ses ressentis.
Ce jour là, je la sentait prête.
Nous avons donc passé un week end, plein de ressentis, d'amour, et de lumière...

Voila ce qu'elle en dit :

 



Quand on ouvre en grand la porte des arts divinatoires, qu’on laisse aller son intuition, notre destin ne nous fait plus peur. Cela a été le cas pour moi.

Après un excellent restaurant qui a été une vraie découverte, nous voilà parties…

Je pensais faire une simple visite dans l’église de la Madeleine à Paris. Il faut dire que lorsque j’ai vu la photo de l’autel qu’avait prise auparavant Maryn pour son cartoscope, j’avais été très attirée.
A peine la porte de l’église franchie, je ressentais de la chaleur sur mes mains, une douleur au creux de celles-ci s’intensifiait.

C’est grâce à une médaille avec un ange gardien que la douleur disparu, et là je vis apparaître en transparence un ange de très grande taille volant jusqu’à moi puis il disparu.

J’étais débout au fond de l’église et laissait aller mes sensations.
Debout j’étais étonnée de sentir mon corps bouger d’avant en arrière, un balancement intensif se produisait.
Maryn accompagnait mes interrogations par son savoir, je réussis alors à voir mon ange gardien qui s’était matérialisé. Je le sentais puis le vis en transparence…c’est son énergie qui me faisait me balancer.
Un dialogue interne se produisit.

Tout en observant l’intérieur de l’église, je vis une lumière bleu au plafond, un bout de ciel, toujours sous les conseils de Maryn, je me laissais aller…j’ai eu la chance de dialoguer avec des proches décédés, même avec l’animal de mon enfance.

La musique jouée me rentrait dans le corps, les vibrations de l’orgue étaient intenses.

C’est au moment de l’Avé Maria que j’ai vu une foule de personnes en transparence avec de longues aubes de couleurs claires, traverser l’allée centrale, s’asseoir sur les chaises,
Certains entouraient des personnes présentes et m’entouraient. Je n’avais pas peur, tout ceci m’inspirait de la douceur.

En passent dans les allées, regardant les statues, celles-ci me regardaient, me souriant en me tendant les bras. J’étais accueillie dans le monde du divin.
Des chérubins volaient autour de moi en riant.
Cette porte ouverte vers ce monde était magnifique.

Le soir croyez moi j’étais épuisée, à peine, la méditation commencée avec Maryn, je me suis endormie.
Enfin pas tout à fait, ce n’est que lorsque Maryn me parla en pleine nuit que je m’aperçu que je venais de faire un voyage astral.
J’avais été invité par Maryn et un ami à les rejoindre dans l’astral pour aider une amie commune.
Je me souvenais de peu de choses, juste que je ne savais pas si je dormais, j’avais eu la sensation de partir et de revenir fréquemment.
Je ressentais de l’agressivité, mal au ventre et j’étais complètement désorientée.
Le souvenir d’avoir été 3 personnes en rond assis en tailleur et récitant une prière était la seule image qui me revenait. Je finis ensuite ma nuit.

Le lendemain, nous sommes allées à la chapelle de la médaille miraculeuse
Maryn m’annonce qu’ici on trouvera toujours quelqu’un pour nous accueillir.
Ce fut le cas, à peine entrée, je fus émerveillée par la beauté du lieu.
Je sentis immédiatement des picotements sur le front.
Mon avancée dans la chapelle me conduisit à un tableau avec des anges dont l’un ressemblait étrangement à celui qui m’accompagne depuis la veille.
Quelques balancements me firent comprendre qu’il était avec moi à ce moment là.
Devant l’autel c’est une immense lumière qui se précipite sur moi, c’est magnifique. Les personnages des peintures me font signes.
Ils m’expliquent même que je dois prendre une clef et ouvrir le coffre sur l’autel, une seconde lumière m’apparaît.
Je me sentais  vraiment très bien dans cette chapelle.

C’est dans la boutique de souvenirs qu’une évidence est apparue.
En effet, Maryn me conseilla vivement de me procurer un chapelet et je sus instantanément pourquoi.
On me souffla que je devais le porter lors de mes soins.
Après avoir fait bénir nos petits souvenirs nous revoilà chez Maryn pour mon apprentissage.

Après toute cette ouverture divine, je replongeais dans de magnifiques livres.
Certains me permettant de ressentir des formes dans l’espace, d’autres des couleurs méconnues.

J’exerce également mon magnétisme avec l’aide de mon pendule qui me permet de cibler les solutions de soins propre à chaque personne.
J’ai même pu soigner Maryn qui avait une douleur au coude ce jour là, mais l’épuisement me gagna.


Voilà mon merveilleux week-end avec une personne généreuse qui est Maryn.

Elle m’a aidé à ouvrir les portes au bon moment.
Je cherchais une légitimité pour exercer mon magnétisme sur les personnes, je l’ai amplement trouvé dans ces lieux divins.
Je sais maintenant comment je veux aider les gens, mettre en place une pratique qui les aide pleinement.

Merci Maryn !"

 

Je te remercie encore de m'avoir permis de t'aider à progresser... Maryn.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Maryn

Publié dans #Chroniques....

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :